Direction du PS: Carvounas réclame l’organisation d’une procédure de scrutin électronique

Direction du PS: Carvounas réclame l’organisation d’une procédure de scrutin électronique

Luc Carvounas, candidat à la tête du PS, s'inquiète dans un courrier au président de la Haute autorité du parti des "conditions d...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Luc Carvounas, candidat à la tête du PS, s'inquiète dans un courrier au président de la Haute autorité du parti des "conditions d'organisation" du scrutin, réclamant la mise en place d'une procédure de scrutin électronique.

"Je tenais à vous faire part de ma très vive inquiétude quant aux conditions d'organisation de ce scrutin", écrit Luc Carvounas dans une lettre dont l'AFP a eu copie vendredi. Selon le député du Val-de-Marne, "malgré le dévouement de nombreux camarades, les forces militantes vont manquer pour organiser la remontée des résultats".

"Nous ne pouvons pas aujourd'hui nous permettre le moindre échec, la moindre défaillance dans cet exercice démocratique", plaide-t-il. "Nous savons tous que la nouvelle direction élue devra s'appuyer sur un scrutin qui n'amène pas de contestation".

"J'ai demandé à plusieurs reprises l'organisation d'une procédure de vote électronique pour alléger le travail des Premiers secrétaires fédéraux, des Secrétaires des sections et des permanents fédéraux", rappelle M. Carvounas, renouvelant sa "demande de mettre en place au plus vite" cette procédure.

"Cette possibilité peut être mise en place dans le délai imparti, et à un coût raisonnable pour les finances du PS", assure-t-il.

L'élection du premier secrétaire du PS aura lieu le 29 mars.

Dans la même thématique

fra: D Day -International commemorative ceremony at Omaha Beach
11min

Politique

Législatives 2024 : ces circonscriptions où la majorité ne présente pas de candidat face aux LR et à quelques PS

Pour « lutter dès le premier tour contre les extrêmes », la majorité présidentielle a décidé de ne pas présenter de candidat dans une soixantaine de circonscriptions. De quoi peut-être lui permettre de trouver une majorité après le 7 juillet. Si les LR expliquent rester sur une ligne d’autonomie, dans le Nord, le parti a pourtant décidé de ne pas présenter de candidat face à certains candidats soutenus par le parti d’Emmanuel Macron.

Le

Paris : Francois Hollande 20 heures sur TF1
4min

Politique

Ces candidats qui font leur grand retour aux législatives

Ils ont été ministres ou Président de la République, ont quitté la vie politique … et choisissent d’y revenir pour les élections législatives. Voici un aperçu des candidats qui font leur retour sur le devant de la scène à l’occasion des élections législatives anticipées des 30 juin et 7 juillet prochains.

Le