Fillon: “aucune entreprise russe” parmi les clients de sa société de conseil

Fillon: “aucune entreprise russe” parmi les clients de sa société de conseil

Le candidat de la droite à la présidentielle François Fillon a assuré lundi qu'"aucune entreprise russe" ni "le gouvernement...
Public Sénat

Temps de lecture :

1 min

Publié le

Mis à jour le

Le candidat de la droite à la présidentielle François Fillon a assuré lundi qu'"aucune entreprise russe" ni "le gouvernement russe" n'avaient fait partie de la liste des clients de sa société de conseil "2F Conseil".

"J'ai exercé de 2012 à 2016 cette activité en toute légalité, j'ai donné des conférences dans de nombreux pays, publiques, j'ai conseillé des entreprises", a expliqué l'ancien Premier ministre devant la presse, citant "l'assureur Axa, la société Fimalac", dont son ami Marc Ladreit de Lacharrière est le PDG, et "la banque Oddo".

M. Fillon a également rappelé avoir "fait partie du conseil de surveillance du cabinet Ricol et Lasteyrie" puis y avoir "exercé en tant que senior advisor".

A propos de sa société de conseil, il a promis que "la liste de (ses) clients ne comprend aucune entreprise russe ni le gouvernement russe ni aucun organisme de ce pays".

"Et toutes les conférences que j'ai donné en Russie l'ont été à titre gratuites", a-t-il encore précisé, affirmant avoir "toujours fait de la transparence une exigence".

Selon des révélations du Canard enchaîné, cette société lui aurait permis de toucher 757.000 euros de salaire net depuis cette date.

Dans la même thématique

fra: D Day -International commemorative ceremony at Omaha Beach
11min

Politique

Législatives 2024 : ces circonscriptions où la majorité ne présente pas de candidat face aux LR et à quelques PS

Pour « lutter dès le premier tour contre les extrêmes », la majorité présidentielle a décidé de ne pas présenter de candidat dans une soixantaine de circonscriptions. De quoi peut-être lui permettre de trouver une majorité après le 7 juillet. Si les LR expliquent rester sur une ligne d’autonomie, dans le Nord, le parti a pourtant décidé de ne pas présenter de candidat face à certains candidats soutenus par le parti d’Emmanuel Macron.

Le