Fonctionnement de LREM: Faure (PS) dénonce “une supercherie,une mystification”

Fonctionnement de LREM: Faure (PS) dénonce “une supercherie,une mystification”

Le nouveau monde? "c'est une supercherie, une mystification" a dénoncé jeudi Olivier Faure, patron du groupe Nouvelle Gauche à l...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Le nouveau monde? "c'est une supercherie, une mystification" a dénoncé jeudi Olivier Faure, patron du groupe Nouvelle Gauche à l'Assemblée nationale, en réaction à la méthode utilisée pour choisir le chef du mouvement présidentiel.

"Ils se sont bâti sur une promesse qui était celle d'un nouveau monde et d'une forme d'horizontalité or, dans ce mouvement comme dans ce gouvernement, tout est vertical donc c'est difficile d'aller expliquer aux gens à qui ont a dit + les partis d'avant, c'était horrible, c'était pyramidal, y avait un chef en haut, une base en bas+ là, c'est pire que tout" a-t-il dénoncé lors de l'émission "Questions d'info" LCP-franceinfo-Le Monde-AFP.

Le nouveau monde, "c'est une supercherie, une mystification, c'est un élément de communication que rien ne recoupe et je le regrette car sur ce nouveau monde là, moi, j'aurais été présent et j'aurais considéré effectivement qu'il y a des choses à faire", a-t-il asséné.

"C'est un fonctionnement qui est totalement vertical où les adhérents d'En Marche n'ont aucune capacité à influer sur le déroulé de la vie politique", a-t-il pointé.

M. Faure s'est tout de même dit "content" pour Christophe Castaner, 51 ans, ancien membre du Parti socialiste."Je ne suis pas sûr que ce soit forcément une gageure que d'être président d'un mouvement naissant dont personne ne comprend le fonctionnement mais je lui souhaite bon courage", a-t-il dit.

Officiellement candidat pour la direction du parti présidentiel, Christophe Castaner, actuellement porte-parole du gouvernement, a été adoubé lundi par l'Elysée.

Dans la même thématique

fra: D Day -International commemorative ceremony at Omaha Beach
11min

Politique

Législatives 2024 : ces circonscriptions où la majorité ne présente pas de candidat face aux LR et à quelques PS

Pour « lutter dès le premier tour contre les extrêmes », la majorité présidentielle a décidé de ne pas présenter de candidat dans une soixantaine de circonscriptions. De quoi peut-être lui permettre de trouver une majorité après le 7 juillet. Si les LR expliquent rester sur une ligne d’autonomie, dans le Nord, le parti a pourtant décidé de ne pas présenter de candidat face à certains candidats soutenus par le parti d’Emmanuel Macron.

Le

Paris : Francois Hollande 20 heures sur TF1
4min

Politique

Ces candidats qui font leur grand retour aux législatives

Ils ont été ministres ou Président de la République, ont quitté la vie politique … et choisissent d’y revenir pour les élections législatives. Voici un aperçu des candidats qui font leur retour sur le devant de la scène à l’occasion des élections législatives anticipées des 30 juin et 7 juillet prochains.

Le