François Hollande est arrivé au Chili

François Hollande est arrivé au Chili

Le président François Hollande est arrivé samedi matin au Chili pour une visite officielle de deux jours, qui sera suivie d'un...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Le président François Hollande est arrivé samedi matin au Chili pour une visite officielle de deux jours, qui sera suivie d'un déplacement en Colombie.

L'avion du président français s'est posé à 08h15 locales (11h15 GMT) à l'aéroport international Arturo-Merino-Benitez de Santiago. M. Hollande a été accueilli à sa descente d'avion par le ministre chilien des Relations extérieures, Heraldo Munoz.

Le président français doit entamer sa visite par une cérémonie de dépôt de gerbe au pied de la statue du héros de l'indépendance chilienne Bernardo O'Higgins, œuvre du sculpteur français Albert Ernest Carrier-Belleuse.

Il se rendra ensuite au Palais présidentiel de la Moneda pour une cérémonie d'accueil suivie d'un entretien avec la présidente Michelle Bachelet, avant la signature d'accords.

Les deux présidents doivent ensuite lancer officiellement "l'année franco-chilienne de l'innovation" lors de l'ouverture du Forum scientifique et académique. Puis ils visiteront ensemble le musée de la Mémoire et des Droits de l'Homme de Santiago.

M. Hollande doit également rencontrer dimanche Isabel Allende, présidente du Parti socialiste chilien, fille de l'ancien président Salvador Allende victime du coup d'Etat d'Augusto Pinochet en 1973. Il visitera la maison historique de la famille Allende, la "Guardia vieja", et déposera une gerbe sur la sépulture de l'ancien président.

Dans la même thématique

Strasbourg : European Parliament session
6min

Politique

Européennes 2024 : que disent les derniers sondages sur les tendances ?

Jordan Bardella reste toujours loin devant, quand Valérie Hayer peine à contenir la dynamique de Raphaël Glucksmann. Le candidat PS/Place Publique talonne de plus en plus la liste de la majorité présidentielle. Manon Aubry pour LFI progresse un peu, quand François-Xavier Bellamy est plus ou moins stable.

Le