François Hollande : « L’administration Trump représente un défi pour l’Europe »

François Hollande : « L’administration Trump représente un défi pour l’Europe »

De son côté, le président américain doit s’entretenir samedi par téléphone avec le président français, la chancelière allemande et Vladimir Poutine.
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

En déplacement à Berlin pour un « déjeuner de travail » avec la chancelière allemande Angela Merkel, François Hollande a mis en garde l’Europe face à l’administration américaine. Une volonté de renforcer le couple franco-allemand face au Brexit et à la présidence américaine de Donald Trump.

En déplacement à Berlin pour un « déjeuner de travail » avec Angela Merkel, François Hollande a estimé que la nouvelle administration Trump représentait « un défi » pour l’Europe.

« Parlons très franchement, il y a le défi que pose la nouvelle administration américaine, par rapport aux règles commerciales, et à ce que doit être notre position pour régler les conflits dans le monde » a déclaré le président de la République. Un sommet des dirigeants européens est prévu la semaine prochaine à Malte, pour tenter de sortir le projet européen de la crise provoquée notamment par le Brexit.

Alors qu’il prône une politique « isolationniste », Donald Trump n’a jamais caché son désintérêt pour l’Union européenne, saluant la décision du Royaume-Uni d’en sortir. Ce vendredi, il a reçu  à Washington la première ministre britannique Theresa May afin d’aborder les relations post-Brexit, notamment au niveau commercial.

« Il faut parler avec Donald Trump, élu par le peuple américain » ajoute François Hollande. « Mais nous devons le faire aussi avec une conviction européenne et la promotion de nos intérêts et de nos valeurs ».

Des discussions qui commenceront ce samedi. Donald Trump a en effet annoncé qu’il s’entretiendra par téléphone avec François Hollande, Angela Merkel et le président russe Vladimir Poutine.

Dans la même thématique

François Hollande : « L’administration Trump représente un défi pour l’Europe »
3min

Politique

« La France aux abonnés absents le mois où tout se joue dans l’Union » selon l’eurodéputé socialiste Christophe Clergeau

Alors que la montée de l’extrême droite en Europe a été limitée aux élections européennes (quelques dizaines de sièges de gagnés pour les groupes de droite radicale sur les 720 du Parlement européen), le score du Rassemblement national et de Reconquête (37% des voix au total) en France représente un séisme politique en France mais aussi dans l’Union européenne. Le Premier ministre polonais et pro-européen Donald Tusk, malgré la victoire de son parti dimanche contre la droite ultraconservatrice du PiS (Droit et Justice), a fait part de « sa terrible tristesse » après l’annonce de la victoire de l’extrême droite en France.

Le