Gilles Le Gendre : « Nous allons devoir être encore plus rigoureux que nous avions prévu de l’être »

Gilles Le Gendre : « Nous allons devoir être encore plus rigoureux que nous avions prévu de l’être »

Gilles Le Gendre, député LREM de la 2ème circonscription de Paris, était ce matin l’invité de Territoires d’Infos, sur Public Sénat et Sud Radio. Alors que le déficit pour l’année 2017 s’annonce pire que prévu, il assure que l’exécutif sera rigoureux sur la gestion de finances publiques.
Public Sénat

Par Alice Bardo

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Ce jeudi, la Cour des comptes dévoile publiquement les résultats de l’audit des finances publiques commandé par Emmanuel Macron. Le Canard enchaîné, qui a pu les consulter, révèle une facture salée. Le déficit du PIB pour l’année 2017 s’élèvera à 3,2% et non 2,8% comme annoncé par le gouvernement précédent. « On ne va pas ouvrir des vieilles polémiques sur le bilan. L’héritage est factuel, mais c’est nous qui allons devoir être encore plus rigoureux que nous avions prévu de l’être », tempère Gilles Le Gendre.

Le député de la majorité assure que « le gouvernement prendra les décisions qui s’imposent » et rappelle qu’une chose n’est « pas négociable » : la règle des 3% de déficit. « Une règle de rigueur budgétaire au sens de la bonne gestion et non de l’austérité », tient à préciser Gilles Le Gendre.

Autre garantie avancée par le vainqueur de NKM, celle d’une « solution qui n’ira pas dans le sens de geler ou revenir sur des promesses de campagne ». Pourtant, la réforme du CICE devrait être reportée. Emmanuel Macron s’était engagé à le transformer en baisse des charges. Une promesse qui serait renvoyée à 2019. « C’est pour des raisons plus techniques que budgétaires que le CICE peut éventuellement être décalé », justifie le député.

Dans la même thématique

Gilles Le Gendre : « Nous allons devoir être encore plus rigoureux que nous avions prévu de l’être »
7min

Politique

Panthéonisation du résistant communiste Missak Manouchian : « Vous entrez ici en soldat avec vos camarades », salue Emmanuel Macron

« La France reconnaissante vous accueille », a déclaré le président de la République pour la panthéonisation de Missak Manouchian et de sa femme Mélinée, lors d’une cérémonie émouvante. A travers lui, ce sont ses 23 compagnons d’armes fusillés par les nazis, et tous les Francs-tireurs et partisans - main-d’œuvre immigrée, les FTP-MOI, à qui la France rend hommage. « La France de 2024 se devait d’honorer ceux qui furent 24 fois la France », a affirmé Emmanuel Macron.

Le

Des agriculteurs bloquent le peage de l’autoroute A43 a Saint-Quentin Fallavier en direction de Lyon et Grenoble – Farmers block the toll of the A43 motorway in Saint-Quentin Fallavier towards Lyon and Grenoble
4min

Politique

Sondage : 91% des Français soutiennent le mouvement des agriculteurs

Selon un sondage Odoxa – Backbone Consulting pour le Figaro, les personnes interrogées soutiennent très largement la mobilisation des agriculteurs. Pire encore, le soutien au mouvement n’a jamais été aussi haut avec 91% des Français (en hausse de 2 points) déclarant approuver le mouvement lancé il y a près de 3 mois.

Le

Gilles Le Gendre : « Nous allons devoir être encore plus rigoureux que nous avions prévu de l’être »
3min

Politique

Passe d’armes entre le Premier Ministre et le RN sur l’agriculture : « Le Rassemblement National dit tout et son contraire » tacle Gabriel Attal

Au cours de sa conférence de presse et quelques heures après avoir proposé un débat à Marine le Pen sur l’agriculture dans le journal Le Figaro, le Premier Ministre est revenu sur la passe d'armes qui l'oppose à la présidente du groupe RN à l’Assemblée. Critiquant les « changements de pied incessants » du RN, le Premier Ministre a taclé l'ex-finaliste à l’élection présidentielle, l'accusant de ne pas être « très à l'aise sur ces questions » et d'avoir « peur que cela se voit ».

Le