Grande distribution : « Le problème est plus moral que législatif » selon Michel Raison

Grande distribution : « Le problème est plus moral que législatif » selon Michel Raison

Michel Raison, sénateur LR de Haute-Saône, est revenu sur les différents points concernant la juste rétribution des agriculteurs contenus dans le projet de loi alimentation.
Public Sénat

Par Public Sénat

Temps de lecture :

1 min

Publié le

Mis à jour le

« Attention, si on n’est pas compétitif par rapport à nos voisins et si on rajoute encore des boulets aux agriculteurs français, ça va se compliquer » a prévenu depuis le salon de l’Agriculture, Michel Raison, en faisant référence aux contraintes environnementales.

Mais ce qui est véritablement dans son viseur,  ce sont les relations des producteurs avec la grande distribution. « Les deux points (du projet de loi) concernant la grande distribution me satisfont, c’est le seuil de revente à perte et c’est l’encadrement des promotions ». Mais le sénateur LR craint que ces deux points ne suffisent pas à améliorer la rémunération des producteurs. « J’ai été député en 2002. J’ai suivi tous les dossiers de relations commerciales. À chaque fois qu’on votait un texte. On n’avait pas encore levé la main, que la grande distribution, en commençant par M. Leclerc, avait déjà trouvé la solution pour contourner la loi. Le problème est plus moral que législatif en ce qui concerne la grande distribution » a-t-il estimé.

Dans la même thématique

Paris: Rassemblement national deputes legislatives Assemblee nationale
5min

Politique

Rentrée des députés RN à l’Assemblée : « Ils veulent montrer que le chaos et la pagaille, ce n’est pas eux »

Les troupes de Marine Le Pen ont fait leur entrée mercredi à l'Assemblée nationale, et ont promis d'être « irréprochables »afin d'arriver « demain » aux responsabilités. Dans l’hémicycle, le parti à la flamme et ses alliés devraient compter 143 députés, contre 88 en 2022. Il n’a jamais compté autant d’élus au Palais Bourbon.

Le