Hollande, Macron et Mélenchon en forte hausse

Hollande, Macron et Mélenchon en forte hausse

François Hollande, Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon sont en forte hausse (+6), contrairement à François Fillon qui plonge de...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

François Hollande, Emmanuel Macron et Jean-Luc Mélenchon sont en forte hausse (+6), contrairement à François Fillon qui plonge de dix points, dans le baromètre de confiance Kantar Sofres-OnePoint de janvier diffusé mercredi.

Avec 19% d'opinions favorables, le chef de l'État fait un bond de six points après sa décision début décembre de ne pas se représenter en 2017, mais 78% (-7) ne lui font pas confiance pour résoudre les problèmes de la France. François Hollande progresse essentiellement auprès des sympathisants de gauche (+10), avec 35% de bonnes opinions dans ce secteur.

Testé pour la première fois en tant que Premier ministre, Bernard Cazeneuve obtient la confiance de 32% des Français interrogés, contre 57% d'un avis contraire, pour son arrivée à Matignon, selon cette enquête pour Le Figaro Magazine.

Avec 39% (+6) de bonnes opinions, Emmanuel Macron s'installe en tête du classement des personnalités, devant Jean-Luc Mélenchon qui gagne lui aussi 6 points à 32%.

L'ex-ministre de l’Économie gagne 7 points auprès des proches de la gauche, à 39%. Jean-Luc Mélenchon progresse également à gauche (+12 à 57%), mais aussi à droite (+4 à 16%).

En tête du classement début décembre, après sa victoire à la primaire de la droite, François Fillon recule de 10 points en un mois à 31%, devant Alain Juppé qui perd 5 points à 28%. Le vainqueur de la primaire perd 11 points à droite, mais conserve 55% de bonnes opinions dans ce secteur.

Manuel Valls fait son entrée en 5e position dans ce classement, avec 26% de bonnes opinions.

Enquête réalisée en face à face du 5 au 9 janvier auprès de 1.000 personnes de 18 ans et plus, selon la méthode des quotas. Marge d'erreur de 1,4 à 3,1 points.

Dans la même thématique

Headquarters of the office of Eric Ciotti, President of  ‘Les ReÃ’publicains’ in Nice.
9min

Politique

Pourquoi les LR vont exclure Eric Ciotti de la présidence du parti… une troisième fois ?

Alors que la justice a suspendu l’exclusion d’Eric Ciotti de la présidence des LR, les responsables du parti, opposés à l’alliance avec le RN, ont organisé la convocation d’un troisième bureau politique pour « effacer les vices de forme » et éviter toute contestation. Le rattachement financier des candidats aux législatives, autre enjeu, réserve aussi quelques surprises, renforçant la confusion chez les LR.

Le