Incidents dans les lycées: Philippot (FN) dénonce le “laxisme coupable” du gouvernement

Incidents dans les lycées: Philippot (FN) dénonce le “laxisme coupable” du gouvernement

Le vice-président du Front national Florian Philippot a dénoncé mardi le "laxisme coupable" du gouvernement, après l'agression d...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Le vice-président du Front national Florian Philippot a dénoncé mardi le "laxisme coupable" du gouvernement, après l'agression d'une proviseure lors d'une manifestation de lycéens à Paris.

"Par sa mollesse, son inaction, son laxisme coupable, le gouvernement de MM. Hollande et Cazeneuve met de plus en plus fréquemment nos agents publics en danger physique", déplore le député européen dans un communiqué.

Mardi, lors d'une nouvelle journée de mobilisation de lycéens contre les violences policières, un jeune de 16 ans a été interpellé pour avoir lancé un projectile sur la proviseure d'un établissement du IXe arrondissement, qui a été légèrement blessée. Au total, 22 personnes ont été interpellées mardi à Paris et en banlieue parisienne, notamment pour jets de projectiles et dégradations.

M. Philippot dénonce cette mobilisation, menée selon lui par "quelques dizaines de lycéens paresseux" se mêlant "à la racaille pour manifester violemment contre la police".

Le vice-président du FN déplore la "mollesse", l'"inaction" et le "laxisme coupable" du gouvernement qui "met de plus en plus fréquemment nos agents publics en danger physique".

"Combien de policiers, de gendarmes, de pompiers mais aussi de professeurs et de proviseurs pris pour cible par les milices d'extrême gauche et les voyous, sans que rien ou presque ne soit entrepris pour les contrer?" ajoute le député européen.

Dans la même thématique

Paris: Rassemblement national deputes legislatives Assemblee nationale
5min

Politique

Rentrée des députés RN à l’Assemblée : « Ils veulent montrer que le chaos et la pagaille, ce n’est pas eux »

Les troupes de Marine Le Pen ont fait leur entrée mercredi à l'Assemblée nationale, et ont promis d'être « irréprochables »afin d'arriver « demain » aux responsabilités. Dans l’hémicycle, le parti à la flamme et ses alliés devraient compter 143 députés, contre 88 en 2022. Il n’a jamais compté autant d’élus au Palais Bourbon.

Le