Intrusion à la Pitié-Salpêtrière: le parquet de Paris ouvre une enquête

Intrusion à la Pitié-Salpêtrière: le parquet de Paris ouvre une enquête

Une enquête a été ouverte à la suite de l’intrusion de plusieurs dizaines de personnes mercredi dans l’hôpital parisien de la...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Une enquête a été ouverte à la suite de l’intrusion de plusieurs dizaines de personnes mercredi dans l’hôpital parisien de la Pitié-Salpêtrière, en marge du cortège syndical du 1er mai, a indiqué jeudi le parquet.

Dans le cadre de cette enquête, 32 personnes sont actuellement en garde à vue pour attroupement en vue de commettre des dégradations ou des violences et la la Sûreté territoriale a été saisie, a-t-il précisé.

En fin d'après-midi mercredi, des dizaines de personnes ont fait brièvement irruption dans l'enceinte de cet établissement, situé sur le parcours de la manifestation. Selon le ministre de l'Intérieur et l'hôpital, certains ont ensuite tenté de pénétrer dans un service de réanimation avant d'être délogés par la police.

Le directeur général de l'Assistance publique - Hôpitaux de Paris, Martin Hirsch, a dénoncé mercredi soir "la mise en danger de patients" par "une bande de manifestants/casseurs" et annoncé déposer plainte.

Jeudi en marge d'un déplacement, le Premier ministre Edouard Philippe a pour sa part dénoncé un geste "totalement irresponsable" tandis que la ministre de la Santé, Agnès Buzyn, qui s’est rendue sur place, a évoqué un incident "inqualifiable".

Dans la même thématique

Strasbourg : European Parliament session
6min

Politique

Européennes 2024 : que disent les derniers sondages sur les tendances ?

Jordan Bardella reste toujours loin devant, quand Valérie Hayer peine à contenir la dynamique de Raphaël Glucksmann. Le candidat PS/Place Publique talonne de plus en plus la liste de la majorité présidentielle. Manon Aubry pour LFI progresse un peu, quand François-Xavier Bellamy est plus ou moins stable.

Le