Jean Castex : « La politique d’exportation d’armes est un pilier de notre diplomatie et de notre politique de défense »

Jean Castex : « La politique d’exportation d’armes est un pilier de notre diplomatie et de notre politique de défense »

À l’occasion des questions au gouvernement au Sénat, mercredi 8 décembre, le Premier ministre Jean Castex a été vivement interpellé par le sénateur Guillaume Gontard (Gest) sur la vente de 80 Rafale et d’hélicoptères aux Emirats arabes unis. Il déplore « une realpolitik cynique ».
Public Sénat

Par Public Sénat

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Mis à jour le

« La France erre aujourd’hui dans une realpolitik cynique, en particulier sur les ventes d’armes. Notre diplomatie, longtemps fer de lance d’une politique qui se voulait humaniste, a-t-elle une autre fonction que de réhabiliter la balance commerciale quoiqu’il en coûte ? » Telle est l’interrogation du sénateur Guillaume Gontard (Groupe Ecologique – Solidarité et Territoires) à Jean Castex lors des questions au gouvernement au Sénat, mercredi 8 décembre, après une intervention musclée et une énumération de ce qui représente, pour lui, les errements de la politique étrangère française.

« La diplomatie française est active ces derniers temps. Hélas pas pour négocier un accord ambitieux pour le climat, pas pour lever les brevets des vaccins afin d’en finir avec la pandémie, pas non plus pour la promotion des droits humains et la libération des prisonniers politiques ou pour s’opposer à la nomination d’un tortionnaire à la tête d’Interpol », regrette-t-il, avant d’attaquer sur la vente de « Rafale à l’Egypte et aux Emirats arabes unis qui viendront notamment moderniser les bombardements de civils au Yémen ».

La vente fait « partie intégrante de la réponse globale de la France aux enjeux sécuritaires »

Jean Castex assure prestement ne pas partager « la présentation faite de la situation et l’appréciation portée sur le récent contrat signé par Dassault ». Celui-ci a été conclu le 3 décembre alors d’une visite d’Emmanuel Macron à Dubaï. Il concerne l’acquisition de 80 avions Rafale, 12 hélicoptères Caracal et d’éléments associés par les Emirats arabes unis. La commande s’élève à 196 milliards d’euros. Le Premier ministre rappelle que « la politique d’exportation d’armes est un pilier de notre diplomatie et de notre politique de défense. Elle fait partie intégrante de la réponse globale de la France aux enjeux sécuritaires ». Cette politique est conforme aux engagements internationaux en « matière de maîtrise des armements, de désarmement, de non-prolifération, de régulation du commerce des armes ».

Jean Castex défend la signature de ce contrat, « le résultat d’un partenariat ancien et matérialisé par des accords de défense et la présence de bases françaises aux Emirats arabes unis ». Sur le plan économique, ce contrat « va soutenir plusieurs milliers d’emplois dans les 400 entreprises françaises qui travaillent pour le programme Rafale ». Ces ventes, conclut-il, confirment « l’excellence de la technologie française ».

» Lire aussi : Exportation d’armes, quel contrôle ?

Dans la même thématique

Jean Castex : « La politique d’exportation d’armes est un pilier de notre diplomatie et de notre politique de défense »
7min

Politique

Panthéonisation du résistant communiste Missak Manouchian : « Vous entrez ici en soldat avec vos camarades », salue Emmanuel Macron

« La France reconnaissante vous accueille », a déclaré le président de la République pour la panthéonisation de Missak Manouchian et de sa femme Mélinée, lors d’une cérémonie émouvante. A travers lui, ce sont ses 23 compagnons d’armes fusillés par les nazis, et tous les Francs-tireurs et partisans - main-d’œuvre immigrée, les FTP-MOI, à qui la France rend hommage. « La France de 2024 se devait d’honorer ceux qui furent 24 fois la France », a affirmé Emmanuel Macron.

Le

Des agriculteurs bloquent le peage de l’autoroute A43 a Saint-Quentin Fallavier en direction de Lyon et Grenoble – Farmers block the toll of the A43 motorway in Saint-Quentin Fallavier towards Lyon and Grenoble
4min

Politique

Sondage : 91% des Français soutiennent le mouvement des agriculteurs

Selon un sondage Odoxa – Backbone Consulting pour le Figaro, les personnes interrogées soutiennent très largement la mobilisation des agriculteurs. Pire encore, le soutien au mouvement n’a jamais été aussi haut avec 91% des Français (en hausse de 2 points) déclarant approuver le mouvement lancé il y a près de 3 mois.

Le

Jean Castex : « La politique d’exportation d’armes est un pilier de notre diplomatie et de notre politique de défense »
3min

Politique

Passe d’armes entre le Premier Ministre et le RN sur l’agriculture : « Le Rassemblement National dit tout et son contraire » tacle Gabriel Attal

Au cours de sa conférence de presse et quelques heures après avoir proposé un débat à Marine le Pen sur l’agriculture dans le journal Le Figaro, le Premier Ministre est revenu sur la passe d'armes qui l'oppose à la présidente du groupe RN à l’Assemblée. Critiquant les « changements de pied incessants » du RN, le Premier Ministre a taclé l'ex-finaliste à l’élection présidentielle, l'accusant de ne pas être « très à l'aise sur ces questions » et d'avoir « peur que cela se voit ».

Le