Lactalis : un sénateur pointe le défaut de contrôle interne du groupe

Lactalis : un sénateur pointe le défaut de contrôle interne du groupe

Le sénateur PS de Paris, Bernard Jomier demande au PDG de Lactalis de répondre  « sur le défaut de contrôle interne » du site de production de Craon ou des cas de salmonelle ont déjà été détectés en 2005.
Public Sénat

Par Public Sénat

Temps de lecture :

1 min

Publié le

Mis à jour le

Présent ce matin lors de l’audition de François Bourdillon et de Jérôme Salomon, respectivement directeur général de Santé publique France et directeur général de la Santé, le sénateur PS de Paris, Bernard Jomier, reconnaît que « le système d’alerte a bien fonctionné ». (voir notre article)

« Par contre, deux problèmes se sont posés » a-t-il ajouté. L’usine Lactalis de Craon « présentait une souche de salmonellose depuis 2005 ». « Donc pourquoi les contrôles internes de Lactalis n’ont pas remédié au problème ? » s’est-il interrogé. Bernard Jomier déplore également « qu’en aval, les mesures de retraits, d’interdiction de vente, ont été mal appliquées. Des grandes surfaces mais aussi des pharmacies ont continué à vendre des produits qui devaient être retirés ».

Enfin Le sénateur demande au PDG de Lactalis, Emmanuel Besnier (qui n’a pas souhaité être auditionné au Sénat) des éléments de réponse « sur ce défaut de contrôle interne et surtout des solutions pour l’avenir ».

 

Dans la même thématique

Paris: Rassemblement national deputes legislatives Assemblee nationale
5min

Politique

Rentrée des députés RN à l’Assemblée : « Ils veulent montrer que le chaos et la pagaille, ce n’est pas eux »

Les troupes de Marine Le Pen ont fait leur entrée mercredi à l'Assemblée nationale, et ont promis d'être « irréprochables »afin d'arriver « demain » aux responsabilités. Dans l’hémicycle, le parti à la flamme et ses alliés devraient compter 143 députés, contre 88 en 2022. Il n’a jamais compté autant d’élus au Palais Bourbon.

Le