« Le FN ne rêve que d’une chose, c’est que les voitures continuent de brûler » estime Bruno Le Roux

« Le FN ne rêve que d’une chose, c’est que les voitures continuent de brûler » estime Bruno Le Roux

Alors que le FN fustige la responsabilité de l’exécutif dans les récents débordements liés à « l’affaire Théo »,  le ministre de l’Intérieur, Bruno Le Roux les qualifie d’ « agitateurs de peurs ayant tout intérêt à ce que la situation se tende ».
Public Sénat

Par Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Interrogé au micro de Sénat 360, le ministre de l’Intérieur Bruno Le Roux a déclaré qu’il est « totalement faux » qu’il y ait des chiffres cachés de la police concernant les dégradations volontaires en banlieues, contrairement à ce que dénonce le Front National : « Il y a une transparence totale. Le Front national ne rêve que d’une chose, c’est que les voitures continuent de brûler, que les poubelles continuent de brûler, que les agressions continuent. Parce que c’est un fond de commerce pour eux. Ils n’ont voté aucun texte, ces dernières années, sur les moyens en matière de sécurité, aucun texte sur le renforcement de notre dispositif policier, aucun texte sur le renseignement, qui est fondamental pour nous. Ils sont des agitateurs de peurs ayant tout intérêt à ce que la situation se tende. Et je demande aux Français de ne pas se laisser avoir par ce discours » a-t-il lancé.

Cazeneuve : « aucune violence ne saurait être acceptée »
00:28

Cazeneuve : « aucune violence ne saurait être acceptée »

Peu avant, le Premier ministre Bernard Cazeneuve a estimé que lorsqu’il y a des évènements d’une telle gravité, c’est à la justice de faire son travail ». « Le gouvernement, comme toujours lorsqu’il y a des violences, est mobilisé pour que la police et les forces de sécurité interviennent et créent les conditions du rétablissement de l’ordre dont c’est la mission » a-t-il conclu.

Dans la même thématique

Paris: Rassemblement national deputes legislatives Assemblee nationale
5min

Politique

Rentrée des députés RN à l’Assemblée : « Ils veulent montrer que le chaos et la pagaille, ce n’est pas eux »

Les troupes de Marine Le Pen ont fait leur entrée mercredi à l'Assemblée nationale, et ont promis d'être « irréprochables »afin d'arriver « demain » aux responsabilités. Dans l’hémicycle, le parti à la flamme et ses alliés devraient compter 143 députés, contre 88 en 2022. Il n’a jamais compté autant d’élus au Palais Bourbon.

Le