Les agriculteurs font-ils l’élection présidentielle ?

Les agriculteurs font-ils l’élection présidentielle ?

Pourquoi le Salon de l’agriculture est-il une étape indispensable pour les candidats à l’élection présidentielle ? Leur vote a-t-il une importance particulière, font-ils l’élection ? Pourquoi leur influence est si forte et sur quoi repose-t-elle ?
Public Sénat

Par Tâm Tran Huy

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Mis à jour le

Dans ce nouvel épisode de notre podcast « Je vote, tu votes, nous votons », nous nous penchons sur le vote des agriculteurs. Ils ont la cote dans les milieux politiques, surtout en année présidentielle. Si, chaque année, plus de 600 000 Français se pressent dans les allées du Salon de l’agriculture, porte de Versailles à Paris, tous les cinq ans, on croise également de nombreux hommes politiques et notamment les candidats à l’élection présidentielle. Cette année, ils y sont tous allés, à l’exception de Jean-Luc Mélenchon.

 

Mais pourquoi cet événement est-il un lieu incontournable de toute campagne présidentielle ? Pourquoi continue-t-on d’accorder autant d’importance au vote des agriculteurs qui, après tout, représente une toute petite part du corps électoral ?

C’est à ces questions que nous répondons dans cet épisode, grâce à l’éclairage de François Purseigle, professeur des universités en sociologie à l'Institut national polytechnique de Toulouse et chercheur associé au Cevipof. L’occasion de retracer l’histoire du vote agricole, de comprendre le rapport qu’entretiennent les Français à leur agriculture et de se pencher sur un paradoxe : les agriculteurs ont beau être de moins en moins nombreux (ils sont quatre fois moins qu’il y a 40 ans et représentent 1,5% de la population française), leur influence est bien plus forte que ces simples chiffres de le laissent imaginer.

Références de l'épisode :

Je vote, tu votes, nous votons – le podcast

Chaque semaine, pendant toute la campagne électorale, le podcast de Public Sénat et du Cevipof-Sciences Po explore un pan du vote des Français. Tâm Tran Huy dialogue avec un chercheur le comportement électoral de nos concitoyens. Comment chacun choisit son candidat ? En fonction de son milieu social, de son parcours de vie, de ses émotions ? Est-ce que les jeunes votent comme leurs parents ? Les gens qui achètent une voiture électrique mettent-ils tous un bulletin vert dans l'urne ? Etc.

Parce qu’une élection présidentielle, ce ne sont pas que des candidats ambitieux et des petites phrases assassines, mais qu’elle concerne surtout des millions d’électrices et d’électeurs, nous avons souhaité décrypter avec vous leurs comportements dans les urnes.

Podcast, mode d’emploi

Pour écouter notre podcast, vous pouvez le faire directement dans le player ci-dessus, en cliquant sur la flèche.

Vous pouvez également le trouver facilement sur toutes les plateformes de podcast :


Et surtout, abonnez-vous pour ne manquer aucun épisode !
Et envoyez-nous vos commentaires à bonjour@publicsenat.fr

Dans la même thématique

France Macron
10min

Politique

Européennes : comment l’accord entre l’UDI et Renaissance se « deale » au plus haut niveau

Ce sera officiel lors d’un conseil national de l’UDI, le 23 mars, mais le principe a été acté au plus au niveau. Le parti centriste va faire liste commune avec Renaissance pour les élections européennes. Emmanuel Macron a reçu en début d’année le sénateur Hervé Marseille, patron de l’UDI, pour conclure l’accord. Reste à définir les places sur la liste. Pour l’UDI, le nom de l’ex-sénatrice Valérie Létard est cité…

Le