Livres & vous : Dans les coulisses du Bureau des légendes avec Éric Rochant

Livres & vous : Dans les coulisses du Bureau des légendes avec Éric Rochant

Pour sa première émission de la rentrée, Livres & Vous décrypte l’une, n’ayons pas peur des mots, des meilleures séries françaises : « Le Bureau des légendes ».
Public Sénat

Par Sébastien Thème

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Mis à jour le

Le créateur et « showrunner » du Bureau des Légendes, le cinéaste Éric Rochant, nous a tout dit de ses inspirations pour se lancer il y a quatre saisons dans cette aventure.

Mais avant tout un petit rappel des faits concernant les premiers épisodes de la série de canal + :

Tout d’abord le cadre des opérations : Le Bureau des légendes au sein de la DGSE (la Direction générale de la Sécurité extérieure), un service qui a pour mission de former et piloter les agents les plus importants des services des renseignements français appelés les clandestins.
Quant à l’histoire en quelques mots : Tout commence quand le surnommé Malotru (excellent Mathieu Kassowitz) rentre de Damas où il opérait « sous légende » c’est-à-dire sous une autre identité au moment même où Paris doit gérer une crise : la disparition de Cyclone, un de ses collègues en Algérie.
De retour au sein du service, après six ans de clandestinité, Malotru aura la charge des opérations mais contrairement aux règles fixées, il n’abandonne pas sa légende et son alias au risque de dérégler tout le système.

Cinéaste et téléaste pourrait-on dire, Éric Rochant utilise sa double casquette (Un Monde sans pitié en 1989, Les patriotes en 1994 côté cinéma, Mafiosa en 2008 côté série) dans une volonté d’extraire une vérité

Livres & Vous, Eric Rochant "On ne fait pas du cinéma ou des séries pour dire des choses... mais pour les montrer et extraire une vérité des histoires qu'on raconte"
00:46

Ses séries références

Mais ce fut aussi l’occasion pour lui de nous parler de ces influences et des séries références dans son parcours de spectateurs et d’évoquer le passage des années 90 aux années 2000 dans la production série outre-Atlantique.

Livres & Vous, Les références d’Eric Rochant, réalisateur du " Bureau des légendes ".
00:48
 

La série d’Éric Rochant et de ses coscénaristes s’inscrit dans la pure tradition de la série américaine et notamment dans son travail de production : écriture en groupe, régularité de métronome (un an d’écart à chaque fois), approche clinique et journalistique du sujet, fantaisie des personnages bref une réelle audace…

Livres & vous, Pour Eric Rochant les séries télévisées permettent "une réelle audace narrative"
01:04
 

Caroline Fourest, fan de la série

Une approche et une audace qui ont charmé la journaliste, essayiste et désormais réalisatrice Caroline Fourest, elle-même fan de la série Le Bureau des légendes.

Après avoir fait une « pause médiatique » de quelques mois, elle a accepté de répondre présente à l’invitation d’Éric Rochant de le rejoindre sur le plateau de Livres & Vous. Elle nous a tout dit de son désir de passer à la réalisation d’un film de fiction, après avoir réalisé de nombreux documentaires.

Livres & vous, Caroline Fourest "J'avais envie de réaliser de la fiction depuis très longtemps"
00:58

 

« « Red Snake » est un film de guerre, qui raconte l’histoire d’une jeune Yézidie déportée et réduite en esclavage par les jihadistes, qui s’enfuit et choisi de rejoindre une BRIGADE de femmes venues des quatre coins du monde pour se battre aux côtés des Kurdes. Avec Amira Casar en Cheffe Kurde, Camélia Jordana et Esther Garrel en jeunes françaises parties se battre.

Le film est inspiré de faits réels : le génocide Yézidi commis par Daesh en août 2014 mais aussi le fait que des jeunes du monde entier se soient portés volontaires pour combattre ce nouveau totalitarisme. Un peu comme du temps de la guerre d’Espagne contre le fascisme. »

Livres & vous, Le film de Caroline Fourest, "ce n'est pas un film sur les djiadistes mais sur les femmes qui leur ont tenu tête"
00:24
 

Une approche absolument nécessaire selon Éric Rochant

Livres & vous, Pour Eric Rochant "Caroline Fourest est une guerrière politique et idéologique dont la société française a besoin"
01:30

Caroline Fourest nous a d’ailleurs confié que c’était « un grand moment pour les femmes réalisatrices » et c’est d’ailleurs une femme qui a joué un vrai rôle dans l’élaboration de ce premier film, Marceline Loridan-Ivens disparue la semaine dernière.

Livres & vous, Hommage de Caroline Fourest à Marceline Loridan "Elle a joué un vrai rôle dans le fait que je réalise mon premier film"
00:46

Au cœur de Livres & Vous cette semaine une recherche de vérité donc, dans la création cinématographique et celle des séries. Et tout cela au plus près du réel... 

 

Dans la même thématique

Livres & vous : Dans les coulisses du Bureau des légendes avec Éric Rochant
3min

Société

 « Femmes SDF, sans toit, ni droits » : un documentaire à voir sur Public Sénat

Elles se cachent pour échapper aux violences de la rue. On les voit peu, mais les femmes sont de plus en plus nombreuses à dormir dehors. C’est pour lancer un cri d’alerte sur leur situation que la sénatrice Agnès Evren s’est lancée dans une mission d’information sur les femmes sans-domicile. Public Sénat l’a suivie dans ses visites de terrain, à la rencontre de ces femmes, et de celles et ceux qui tentent de leur venir en aide.

Le

Paris : Ceremonie les Eclats
2min

Société

Violences sexuelles : le Sénat demande à Rachida Dati de mettre fin aux fonctions du président du CNC

Lors de son audition devant la délégation aux droits des femmes du Sénat, Judith Godrèche avait exprimé son incompréhension de voir maintenu Dominique Boutonnat à la tête du CNC, malgré sa mise en examen pour agression sexuelle. Le président de la commission de la Culture et la présidente de la délégation aux droits des femmes du Sénat viennent d’envoyer un courrier à Rachida Dati lui demandant de mettre fin aux fonctions du président du CNC.

Le

Versailles: Congress at the Chateau de Versailles castle
2min

Société

IVG dans la Constitution : les derniers détails de la séance du Congrès

Lundi 4 mars, le Parlement réuni en Congrès va inscrire la liberté d’avoir recours à une interruption volontaire de grossesse dans la Constitution. On vous en dit plus sur les étapes de cet évènement historique. Un évènement à suivre sur les antennes de Public Sénat et LCP de 14h30 à 19h30.

Le