Macron: Arnaud Beltrame, “tombé en héros”, “mérite l’admiration de la nation tout entière”

Macron: Arnaud Beltrame, “tombé en héros”, “mérite l’admiration de la nation tout entière”

Emmanuel Macron a rendu hommage samedi au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, décédé samedi matin, en déclarant que l'officier...
Public Sénat

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Mis à jour le

Emmanuel Macron a rendu hommage samedi au lieutenant-colonel Arnaud Beltrame, décédé samedi matin, en déclarant que l'officier était "tombé en héros" lors des attaques dans l'Aude et méritait "respect et admiration de la nation tout entière".

Arnaud Beltrame, qui s'était proposé comme otage auprès du jihadiste auteur des attaques de Trèbes et Carcassonne, a fait "preuve d’un courage et d’une abnégation exceptionnels", a ajouté le chef de l'Etat dans un communiqué.

"Au cœur de l’action, le lieutenant-colonel Beltrame a fait preuve d’un sang-froid exceptionnel et a illustré les vertus militaires d’une manière éclatante", a-t-il déclaré.

Le président rappelle qu'il était "sorti major" de sa promotion de l’Ecole militaire de Saint-Cyr Coëtquidan" en 1999, ses supérieurs "notant en lui un militaire qui +se bat jusqu’au bout et n’abandonne jamais+".

Il était également sorti "major", en 2001, de l’Ecole des officiers de la gendarmerie nationale

"En 2003, il fit partie des sept candidats sur 80 retenus pour intégrer le GSIGN (actuel GIGN)", ajoute le communiqué de l'Elysée.

"Chuteur opérationnel, il fut déployé en Irak en 2005 où il fut décoré de la croix de la valeur militaire avec citation à l’ordre de la brigade" en 2007.

Commandant de compagnie au sein de la Garde Républicaine, "il assure pendant quatre ans la sécurité du palais de l’Elysée". Il prend en 2010 le commandement de la compagnie d’Avranches (Manche), jusqu’en 2014, où il devient conseiller auprès du secrétaire général du ministère de l'Ecologie.

Nommé officier adjoint au commandement du groupement de gendarmerie de l'Aude en 2017, "ses aptitudes au commandement, sa disponibilité, son infaillible implication étaient appréciées de tous, notamment dans le développement de la capacité contre-terroriste des unités de gendarmerie de l’Aude", souligne le président.

"Le lieutenant-colonel Arnaud Beltrame est mort au service de la nation, à laquelle il avait déjà tant apporté. En donnant sa vie pour mettre un terme à l’équipée meurtrière d’un terroriste djihadiste, il est tombé en héros", a-t-il conclu.

"J’éprouve une immense tristesse en apprenant le décès du lieutenant-colonel Arnaud Beltrame", a de son côté écrit Edouard Philippe sur Twitter. "Son héroïsme marquera nos mémoires à jamais. Hommage à un homme d'honneur, pensées pour son épouse et ses proches, solidarité avec ses camarades", ajoute le Premier ministre.

Dans la même thématique

Le President de la republique visite le salon international de l’agriculture
5min

Politique

Salon de l’agriculture : le grand débat, « un échec historique pour la communication de l’Élysée »

Face au tollé provoqué par l’invitation des Soulèvements de la Terre à un grand débat avec les acteurs du monde agricole, l’exécutif rétropédale et plaide une « erreur ». La FNSEA, rejointe par d’autres organisations conviées, refuse une telle rencontre. À la veille de l’ouverture du Salon de l’agriculture, le « coup politique » tenté par Emmanuel Macron semble avoir du plomb de l’aile.

Le

Paris: Macron visiting the 59th edition of the International Agriculture Fair
9min

Politique

Le Salon de l’agriculture, du « Casse-toi, pauv' con » à l’œuf jeté sur Macron, une terre fertile en prises de bec

Temps fort de la vie politique, le Salon international de l’agriculture est aussi un terrain favorable aux accrochages, avec des élus et responsables politiques à portée d’engueulade. Le tout sous l’objectif des caméras. Dans un contexte de remobilisation du monde agricole, la 60e édition du « SIA » s’annonce sous haute tension. Retour sur les incidents et autres bousculades qui ont marqué ses allés ces dernières années.

Le

Macron: Arnaud Beltrame, “tombé en héros”, “mérite l’admiration de la nation tout entière”
4min

Politique

Salon de l’agriculture : « Il y a un niveau de tension supérieur à celui qu’il y avait au moment des blocages », prévient Arnaud Rousseau

Invité de l’émission Extra Local, le patron de la FNSEA confirme qu’il ne participera pas au grand débat souhaité par l’Élysée en ouverture du Salon de l’agriculture. Point de blocage : l’invitation des Soulèvements de la Terre à la table des discussions. Pour Arnaud Rousseau, « ce n’est pas la manière de sortir de cette crise de manière constructive ».

Le

Paris: Macron visiting the 59th edition of the International Agriculture Fair
6min

Politique

« C’est du n’importe quoi ! » : les sénateurs interloqués par l’incident FNSEA-Élysée

Après l’avoir envisagée, l’Élysée a fait marche arrière sur la venue de l’organisation des Soulèvements de la Terre au grand débat que le président animera au Salon de l’agriculture. Avant de finalement plaider une « erreur » lors d’une communication faite avec les journalistes. Au Sénat, c’est la consternation, la droite ciblant l’Élysée, et d’autres parlementaires, plus à gauche la FNSEA.

Le