Manifestation du monde la culture : des intermittents occupent le théâtre de l’Odéon

Manifestation du monde la culture : des intermittents occupent le théâtre de l’Odéon

Plusieurs dizaines d’intermittents occupent le théâtre de l’Odéon à Paris, pour réclamer « une politique de soutien exceptionnel à la création artistique, notamment sous forme de commande publique » et l’ouverture de négociations pour fixer les conditions de la réouverture des lieux de culture.
Public Sénat

Par Hugo Lemonier

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Ils se sont promis de « ne pas sortir d’ici » avant d’être invités à un rendez-vous en présence du Premier ministre, Jean Castex, et de la ministre de la Culture, Roselyne Bachelot. Plusieurs dizaines d’intermittents du spectacle et militants de la CGT occupent depuis le milieu de l’après-midi le théâtre de l’Odéon, à Paris.

La mobilisation a débuté plus tôt dans la journée place de la République, à l’appel de la CGT Culture. Dans un communiqué, le syndicat dénonce « des situations sociales détériorées, voire catastrophiques » pour certains intermittents du spectacle, auteurs et agents vacataires de la fonction publique « du fait de la disparition totale ou partielle de leurs activités professionnelles ».

Cette manifestation est organisée « en un jour symbolique », note Clément, intermittent du spectacle, joint par Public Sénat : « Cela fait un an jour pour jour que le monde de la culture connaît des restrictions en raison de la situation sanitaire », note-t-il.

 

Une année blanche avait été décrétée pour les bénéficiaires du régime de l’intermittence, afin qu’ils préservent leur indemnisation malgré l’annulation de leurs contrats. D’ordinaire, les allocataires doivent justifier de 507 heures annuelles de travail, pour pouvoir prétendre à l’assurance chômage.

 

Ce dispositif de soutien exceptionnel à la culture pourrait être remis en question, craignent les syndicats : « L’année blanche est supposée prendre fin le 31 août 2021 mais elle risque de ne pas être prolongée, alors même que les restrictions sanitaires perdurent », résume Clément.

Mais le militant affirme que cette journée d’action a aussi vocation à témoigner de la « solidarité » du monde de la culture avec les autres secteurs touchés par les mesures sanitaires. « Dans l’événementiel, la restauration, ou encore le tourisme, on retrouve plein d’intermittents de l’emploi, des précaires, qui se retrouvent sans aucune aide », souligne Clément. « Je connais un maître d’hôtel de 45 ans qui vient de boucler son dossier de surendettement. C’est une catastrophe. »

Dans la même thématique

Manifestation du monde la culture : des intermittents occupent le théâtre de l’Odéon
7min

Politique

Panthéonisation du résistant communiste Missak Manouchian : « Vous entrez ici en soldat avec vos camarades », salue Emmanuel Macron

« La France reconnaissante vous accueille », a déclaré le président de la République pour la panthéonisation de Missak Manouchian et de sa femme Mélinée, lors d’une cérémonie émouvante. A travers lui, ce sont ses 23 compagnons d’armes fusillés par les nazis, et tous les Francs-tireurs et partisans - main-d’œuvre immigrée, les FTP-MOI, à qui la France rend hommage. « La France de 2024 se devait d’honorer ceux qui furent 24 fois la France », a affirmé Emmanuel Macron.

Le

Des agriculteurs bloquent le peage de l’autoroute A43 a Saint-Quentin Fallavier en direction de Lyon et Grenoble – Farmers block the toll of the A43 motorway in Saint-Quentin Fallavier towards Lyon and Grenoble
4min

Politique

Sondage : 91% des Français soutiennent le mouvement des agriculteurs

Selon un sondage Odoxa – Backbone Consulting pour le Figaro, les personnes interrogées soutiennent très largement la mobilisation des agriculteurs. Pire encore, le soutien au mouvement n’a jamais été aussi haut avec 91% des Français (en hausse de 2 points) déclarant approuver le mouvement lancé il y a près de 3 mois.

Le

Manifestation du monde la culture : des intermittents occupent le théâtre de l’Odéon
3min

Politique

Passe d’armes entre le Premier Ministre et le RN sur l’agriculture : « Le Rassemblement National dit tout et son contraire » tacle Gabriel Attal

Au cours de sa conférence de presse et quelques heures après avoir proposé un débat à Marine le Pen sur l’agriculture dans le journal Le Figaro, le Premier Ministre est revenu sur la passe d'armes qui l'oppose à la présidente du groupe RN à l’Assemblée. Critiquant les « changements de pied incessants » du RN, le Premier Ministre a taclé l'ex-finaliste à l’élection présidentielle, l'accusant de ne pas être « très à l'aise sur ces questions » et d'avoir « peur que cela se voit ».

Le