Marine Le Pen un maximum d’élus d’opposition dans les conseils municipaux

Marine Le Pen un maximum d’élus d’opposition dans les conseils municipaux

Marine Le Pen, présidente du Rassemblement National (RN), a indiqué jeudi qu'elle espérait faire entrer un maximum d'élus d...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Marine Le Pen, présidente du Rassemblement National (RN), a indiqué jeudi qu'elle espérait faire entrer un maximum d'élus d'opposition dans les conseils municipaux afin de gagner les élections suivantes, durant un déplacement de soutien à la candidate de son parti pour la ville de Nantes.

"Conseiller municipal d'opposition, c'est le meilleur endroit pour devenir la fois suivante maire", a assuré Mme Le Pen à Nantes, où son parti n'est pas représenté au conseil municipal.

"Ces élections municipales, nous les envisageons comme un tout avec les élections départementales et les élections régionales" de 2021, a-t-elle expliqué.

Marine Le Pen a indiqué que son parti avait trois objectifs pour les municipales: "conserver les villes gagnées" lors des précédents scrutins, gagner de nouvelles villes et préparer les élections municipales qui auront lieu dans six ans.

"Le rassemblement national a une expertise et un bilan dans la gestion de ses maires dont il peut s'enorgueillir", a par ailleurs assuré Mme Le Pen.

A Nantes, La liste du FN menée par Christian Bouchet avait obtenu 8,14% des voix en 2014. Cette année, l'objectif de la candidate RN, Eleonore Revel, est de passer "la barre des 10%".

Nantes est dirigée depuis plusieurs décennies par une majorité socialiste. La maire sortante, Johanna Rolland, âgée de 40 ans, est candidate à sa réélection.

Outre Johanna Rolland et Eleonore Revel, quatre autres femmes sont candidates à l'élection municipale à Nantes: Julie Laernoes (EELV), Valérie Oppelt (LREM), Laurence Garnier (LR) et Margot Medkour (Nantes en Commun).

Dans la même thématique

Deplacement du Premier Ministre a Viry-Chatillon
7min

Politique

Violence des mineurs : le détail des propositions de Gabriel Attal pour un « sursaut d’autorité »

En visite officielle à Viry-Châtillon ce jeudi 18 avril, le Premier ministre a énuméré plusieurs annonces pour « renouer avec les adolescents et juguler la violence ». Le chef du gouvernement a ainsi ouvert 8 semaines de « travail collectif » sur ces questions afin de réfléchir à des sanctions pour les parents, l’excuse de minorité ou l’addiction aux écrans.

Le

Turin – Marifiori Automotive Park 2003, Italy – 10 Apr 2024
6min

Politique

Au Sénat, la rémunération de 36,5 millions d’euros de Carlos Tavares fait grincer des dents. La gauche veut légiférer.

Les actionnaires de Stellantis ont validé mardi 16 avril une rémunération annuelle à hauteur de 36,5 millions d’euros pour le directeur général de l’entreprise Carlos Tavares. Si les sénateurs de tous bords s’émeuvent d’un montant démesuré, la gauche souhaite légiférer pour limiter les écarts de salaires dans l’entreprise.

Le