Morin (NC): l’attitude de Bayrou relève de l'”objet non identifié”

Morin (NC): l’attitude de Bayrou relève de l'”objet non identifié”

Hervé Morin, président de la région Normandie et ancien porte-parole de François Bayrou lors de la campagne présidentielle de...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Hervé Morin, président de la région Normandie et ancien porte-parole de François Bayrou lors de la campagne présidentielle de 2007, a fustigé mercredi l'attitude d'"objet non identifié" du président MoDem, qui d'après lui "sera candidat" à l'Elysée.

"J'ai le sentiment de connaître assez François Bayrou pour savoir qu'il sera candidat" pour la quatrième fois, a affirmé le président du parti Les Centristes sur LCI, dénonçant au passage le "combat d'ego absolument ahurissant" qui règne sur la campagne pour l'élection présidentielle.

"Quand on est à 5% (dans les sondages, le score dont est crédité M. Bayrou) à huit semaines de l'élection présidentielle, il y a quelque chose qui relève d'un objet non identifié", a déclaré ce soutien de François Fillon, dont il a été ministre de la Défense.

M. Morin a ainsi expliqué ne pas comprendre pourquoi François Bayrou ne se rallie pas au leader d'En Marche!, Emmanuel Macron, candidat qui, d'après lui, "porte une candidature de centralité".

"La logique serait que l'homme qui veut faire éclater le système partisan le soutienne. Ca a été le combat de François Bayrou pendant dix ans", a-t-il souligné, en ajoutant qu'il ne rejoindrait pas son ancien compagnon de route si celui-ci venait à confirmer ses ambitions.

François Bayrou, 65 ans et déjà trois fois candidat à la plus haute magistrature (2002, 2007 et 2012), fera "une déclaration à la presse" sur l'élection présidentielle mercredi à 16H30 au siège de son parti, à Paris.

Dans la même thématique

Deplacement du Premier Ministre a Viry-Chatillon
7min

Politique

Violence des mineurs : le détail des propositions de Gabriel Attal pour un « sursaut d’autorité »

En visite officielle à Viry-Châtillon ce jeudi 18 avril, le Premier ministre a énuméré plusieurs annonces pour « renouer avec les adolescents et juguler la violence ». Le chef du gouvernement a ainsi ouvert 8 semaines de « travail collectif » sur ces questions afin de réfléchir à des sanctions pour les parents, l’excuse de minorité ou l’addiction aux écrans.

Le

Turin – Marifiori Automotive Park 2003, Italy – 10 Apr 2024
6min

Politique

Au Sénat, la rémunération de 36,5 millions d’euros de Carlos Tavares fait grincer des dents. La gauche veut légiférer.

Les actionnaires de Stellantis ont validé mardi 16 avril une rémunération annuelle à hauteur de 36,5 millions d’euros pour le directeur général de l’entreprise Carlos Tavares. Si les sénateurs de tous bords s’émeuvent d’un montant démesuré, la gauche souhaite légiférer pour limiter les écarts de salaires dans l’entreprise.

Le

Operation Wuambushu a Mayotte : Demolition en cours d’un vaste bidonville – Operation Wuambushu in Mayotte: Ongoing demolition of a vast slum
8min

Politique

« Mayotte place nette » : « La première opération était de la communication et la deuxième sera de la communication », dénonce le sénateur Saïd Omar Oili

Le gouvernement a annoncé ce mardi 16 avril le lancement du dispositif « Mayotte place nette », un an après le maigre bilan de l’opération baptisée « Wuambushu ». Saïd Omar Oili, sénateur de Mayotte, regrette le manque de communication du gouvernement avec les élus du département et met en doute l’efficacité de ce « Wuambushu 2 ».

Le