Municipales : Laurent Nunez n’exclut pas un assouplissement du vote par procuration

Municipales : Laurent Nunez n’exclut pas un assouplissement du vote par procuration

Interrogé par la sénatrice LR Laure Darcos sur le déroulement du second tour des municipales, le secrétaire d'État a réaffirmé qu'il fallait garantir des conditions de vote « irréprochables » tant sur le plan sanitaire que juridique
Public Sénat

Par Fabien Recker

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Interrogé par la sénatrice (LR) de l’Essonne Laure Darcos, Laurent Nunez a réaffirmé que le gouvernement travaillait « dans un esprit d’ouverture » à l’organisation du second tour des élections municipales.

Une proposition de loi du Sénat demande notamment que soient facilitées les règles du vote par procuration à l’approche de ce second tour. « Notamment pour que les personnes fragiles et malades puissent l’établir à leur domicile » a rappelé Laure Darcos. « Ces élections sont attendues depuis des semaines maintenant, il ne faut pas tronquer le vote citoyen » a plaidé la sénatrice. « L'organisation de permanences dans certaines communes pour que les officiers de police judiciaire puissent recueillir les procurations nous aiderait beaucoup et aiderait la démocratie » a-t-elle ajouté.

« Tout est à l'étude et nous travaillons dans un esprit d'ouverture de sécurité juridique » lui a répondu le secrétaire d’État auprès du ministre de l’intérieur, sans pour autant promettre que les conditions du vote par procuration seront assouplies. « Il faut pouvoir vérifier à tout moment l’identité du mandant ainsi que son consentement » a souligné Laurent Nunez, estimant que la proposition de loi du Sénat demandait « l’élargissement du champ juridique de la procuration ».

Les responsables des différents partis politiques étaient attendus mercredi 27 mai à Matignon pour discuter de l’échéance du second tour. 




 

Dans la même thématique

Paris : Deux policiers blesses par balle comissariat 13 eme arrondissment
4min

Politique

Sécurité : que proposent les grands blocs politiques pour les élections législatives ?

Ce lundi 14 juin, la campagne pour les élections législatives s’est ouverte, et les programmes des principales forces politiques ont été dévoilés. La sécurité est au cœur du débat et suscite une attention tout particulière au sein de l’opinion publique. Petit aperçu des différentes propositions et promesses sur ce sujet clivant entre les partis.

Le

Rentree scolaire Ecole Primaire Maternelle Saint-Philippe a Nice
7min

Politique

Législatives anticipées : que proposent les trois blocs sur l’éducation ?

Après le pouvoir d’achat, la sécurité et l’immigration, l’éducation divise les différents candidats aux élections législatives. Si le programme gouvernemental sur l’école est bien connu, les deux autres blocs politiques en lice pour les élections législatives prônent des mesures radicalement opposées.

Le

Paris : Auditions au MEDEF
6min

Politique

Législatives : ces sénateurs tentés par la ligne Ciotti/Bardella

Depuis l’alliance annoncée entre Éric Ciotti et Jordan Bardella aux élections législatives, les sénateurs du groupe LR du Sénat font officiellement bloc derrière la ligne d’autonomie définie par le bureau politique du parti. Mais dans cette campagne éclair, certains expriment leurs divergences. Après les 7 juillet, elles pourraient bien s’accentuer.

Le