Philippot: le FN, un “astre mort” qui “ne peut pas gagner”

Philippot: le FN, un “astre mort” qui “ne peut pas gagner”

Le Front national est "un astre mort" qui "ne peut pas gagner" et va "vite décevoir" avec ses "retournements idéologiques", dit...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Le Front national est "un astre mort" qui "ne peut pas gagner" et va "vite décevoir" avec ses "retournements idéologiques", dit lundi son ex-vice-président Florian Philippot, qui a quitté le parti et préside le mouvement Les Patriotes.

"Nous ne fixons pas nos objectifs par rapport au FN, qui de toute façon est un astre mort, qui ne peut pas gagner", déclare M. Philippot dans L'Opinion.

"Avec ses retournements idéologiques, il va très vite décevoir. Même sur la question migratoire, il ne sera plus crédible". "Les Français vont comprendre que son programme n'est pas applicable, vu qu'il ne remet plus en cause l'Union européenne", ajoute le député européen.

Marine Le Pen est-elle sous influence ? lui demande le journal. "J'ai trop de respect pour Marine Le Pen pour parler ainsi, répond-il. Elle laisse faire consciemment. Elle a donné les quasi pleins-pouvoirs aux anciens mégrétistes, dont son beau-frère Philippe Olivier, pour défendre un projet qui n'est pas le sien, en tout cas qui n'est pas celui pour lequel j'étais venu et pour lequel beaucoup d'électeurs sont venus vers elle".

"Nous devons rassembler les patriotes d'où qu'ils viennent, du FN, de droite ou de gauche. Une chose est sûre, la plupart des compétences qui oeuvraient pour Marine le Pen pendant la campagne présidentielle sont parties avec nous", a dit M. Philippot.

A l'inverse, le nouveau vice-président du FN Nicolas Bay a estimé que "la ligne du Front national, elle ne bouge pas".

"Nous sommes attentifs à ce que les Français ont dit, les sujets sur lesquels on a convaincu, ceux sur lesquels on a moins convaincu. Indéniablement, sur les sujets monétaires, on a moins convaincu", dit-il. "On parle de tous les sujets. On est un grand mouvement politique", "qui constitue seulement l'opposition, peut-être la seule véritable opposition " donc "on a vocation à parler de tous les sujets", a-t-il déclaré sur Public Sénat.

Dans la même thématique

fra: D Day -International commemorative ceremony at Omaha Beach
11min

Politique

Législatives 2024 : ces circonscriptions où la majorité ne présente pas de candidat face aux LR et à quelques PS

Pour « lutter dès le premier tour contre les extrêmes », la majorité présidentielle a décidé de ne pas présenter de candidat dans une soixantaine de circonscriptions. De quoi peut-être lui permettre de trouver une majorité après le 7 juillet. Si les LR expliquent rester sur une ligne d’autonomie, dans le Nord, le parti a pourtant décidé de ne pas présenter de candidat face à certains candidats soutenus par le parti d’Emmanuel Macron.

Le

Paris : Francois Hollande 20 heures sur TF1
4min

Politique

Ces candidats qui font leur grand retour aux législatives

Ils ont été ministres ou Président de la République, ont quitté la vie politique … et choisissent d’y revenir pour les élections législatives. Voici un aperçu des candidats qui font leur retour sur le devant de la scène à l’occasion des élections législatives anticipées des 30 juin et 7 juillet prochains.

Le