Philippot s’interroge: Penelope était-elle au courant?

Philippot s’interroge: Penelope était-elle au courant?

Florian Philippot, vice-président du Front national, a de nouveau appelé lundi François Fillon à se retirer en raison des...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Florian Philippot, vice-président du Front national, a de nouveau appelé lundi François Fillon à se retirer en raison des soupçons sur les emplois présumés fictifs de son épouse, se demandant si cette dernière "était bien au courant".

"Je ne présume pas de sa culpabilité ou de son innocence", a d'abord assuré le vice-président du Front national sur BFMTV et RMC. "Si on veut avoir une campagne de fond (...) il est préférable qu'il s'en aille", a-t-il cependant ajouté.

"Une défense politique, elle se fait tout de suite ou elle ne se fait pas", a critiqué M. Philippot. "Il aurait donné des preuves jugées convaincantes, même si l'affaire judiciaire n'aurait pas été terminée tout de suite, eh bien de nouveau il aurait été audible, on aurait pu repartir sur la campagne de fond", a-t-il poursuivi.

Le vice-président du FN a par ailleurs émis des questionnements sur la responsabilité de l'épouse de M. Fillon.

"J'ai vu les archives de son épouse dans Envoyé spécial (...) je sentais une espèce de sincérité à tel point qu'on se demandait si elle était bien au courant. Est-ce qu'elle est complice ou est-ce qu'elle est victime ?", s'est-il interrogé.

"Peut-être qu'il y a une injustice au fait qu'on a appelé ça le +Penelopegate+ et non pas le +Fillongate+", a-t-il conclu.

Dans la même thématique

Paris: Rassemblement national deputes legislatives Assemblee nationale
5min

Politique

Rentrée des députés RN à l’Assemblée : « Ils veulent montrer que le chaos et la pagaille, ce n’est pas eux »

Les troupes de Marine Le Pen ont fait leur entrée mercredi à l'Assemblée nationale, et ont promis d'être « irréprochables »afin d'arriver « demain » aux responsabilités. Dans l’hémicycle, le parti à la flamme et ses alliés devraient compter 143 députés, contre 88 en 2022. Il n’a jamais compté autant d’élus au Palais Bourbon.

Le