Présidentielle : 42 % des électeurs de Jean-Luc Mélenchon se sont reportés sur Emmanuel Macron

Présidentielle : 42 % des électeurs de Jean-Luc Mélenchon se sont reportés sur Emmanuel Macron

Emmanuel Macron réélu, a bénéficié d’un report des voix de Yannick Jadot, de Valérie Pécresse et aussi d’une grande partie des électeurs de Jean-Luc Mélenchon. C’est l’un des enseignements de notre sondage Ipsos-Sopra Stéria.
Simon Barbarit

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

« Il ne faut pas donner une seule voix à Mme Le Pen », avait martelé Jean-Luc Mélenchon au soir du premier tour. Fort de près de 22 % des voix, il avait, comme en 2017, offert aux 310 000 personnes qui ont parrainé sa candidature, la possibilité de s’exprimer dans une consultation en ligne pour exprimer leur choix entre : voter Emmanuel Macron, voter blanc ou nul, ou s’abstenir.

Le vote blanc ou nul était arrivé en tête, avec 37,65 %, devant le vote Macron 33,4 %, suivi de l’abstention 29 %.

» Lire notre article. Vote Macron, vote blanc, abstention : qu’avait donné la consultation des partisans de Jean-Luc Mélenchon entre les deux tours, en 2017 ?

Au soir du second tour, notre sondage Ipsos-Sopra Steria pour France Télévisions, Radio France, France24/RFI/MCD, Public Sénat/LCP Assemblée Nationale et Le Parisien-Aujourd’hui en France, place le vote Emmanuel Macron en tête. 42 % des électeurs de Jean-Luc Mélenchon se sont reportés sur le bulletin Emmanuel Macron (contre 17 % pour Marine Le Pen). Seuls 17 % ont voté blanc ou nul et 24 % se sont abstenus.

sondage1.png

Le chef de l’Etat a pu aussi bénéficier d’un report des voix des électeurs de Yannick Jadot (65 % contre 6 % pour Marine Le Pen), de Valérie Pécresse (53 % contre 18 % pour Marine Le Pen). Sans surprise, Marine Le Pen a quant à elle fait le plein chez les électeurs d’Éric Zemmour, 73 % d’entre eux ont voté pour la candidate RN, contre 10 % pour Emmanuel Macron.

» Lire notre article. Second tour de la présidentielle : quel est le profil des électeurs d’Emmanuel Macron et de Marine Le Pen ?

En s’intéressant au vote pour ce second tour selon la proximité partisane, on relève que 59 % des partisans de Jean-Luc Mélenchon ont voté pour le président sortant. Ce marqueur donne un écart plus serré car 41 % des partisans de LFI disent avoir voté par la candidate RN. Chez les partisans de LR et de l’UDI, 69 % ont voté pour Emmanuel Macron et 31 % pour la candidate RN.

Méthodologie :​​​

Echantillon de 4 000 personnes inscrites sur les listes électorales constituant un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus, interrogé Du 21 au 23 avril 2022 par Internet via l’Access Panel Online d’Ipsos.

 

Dans la même thématique

Paris: Rassemblement national deputes legislatives Assemblee nationale
5min

Politique

Rentrée des députés RN à l’Assemblée : « Ils veulent montrer que le chaos et la pagaille, ce n’est pas eux »

Les troupes de Marine Le Pen ont fait leur entrée mercredi à l'Assemblée nationale, et ont promis d'être « irréprochables »afin d'arriver « demain » aux responsabilités. Dans l’hémicycle, le parti à la flamme et ses alliés devraient compter 143 députés, contre 88 en 2022. Il n’a jamais compté autant d’élus au Palais Bourbon.

Le

Paris: nouveaux deputes  LFI legislatives Assemblee nationale
4min

Politique

Législatives 2024 : opposition ou majorité ? Les groupes parlementaires à l’heure du choix

Le 18 juillet, lors de l’ouverture de la nouvelle législature, les groupes politiques vont devoir déclarer noir sur blanc s’ils comptent faire partie de la majorité ou de l’opposition. Ce système déclaratif prévu par la révision constitutionnelle de 2008 permet d’accorder des droits spécifiques à l’opposition. Mais sans connaître le futur gouvernement, comment les groupes vont-ils se positionner ?

Le