Présidentielle: Cheminade dit disposer de plus de 500 parrainages

Présidentielle: Cheminade dit disposer de plus de 500 parrainages

Le candidat à l'élection présidentielle Jacques Cheminade, fondateur du parti Solidarité et Progrès, a affirmé mardi qu'il se...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Le candidat à l'élection présidentielle Jacques Cheminade, fondateur du parti Solidarité et Progrès, a affirmé mardi qu'il se situait "au-delà des 500" promesses de parrainage, le seuil nécessaire pour voir son nom imprimé sur les bulletins de vote le 23 avril.

"A ce jour, on est au-delà de 500", a déclaré M. Cheminade, contacté par l'AFP.

Néanmoins, il indique que "le chiffre change tous les jours", évoquant "un phénomène d'hésitation" chez les maires signataires, mais qui reste "limité à une petite dizaine de parrainages".

Selon le candidat, la publicité des parrainages, qui entre en vigueur cette année, constitue "un principe d'interférence dans un processus démocratique".

Pour cet ancien fonctionnaire de 75 ans, "chaque nouvel engagement sur l'honneur (à le soutenir) est nécessaire et précieux, tant pour être sûr qu'il se transformera en présentation (ndlr-parrainage acquis) définitive (...) et en même temps pour montrer l'intérêt des maires au-delà même des chiffres".

Alors que nombre de "petits" candidats peinent à récolter les 500 parrainages nécessaires pour être effectivement candidat, Jacques Cheminade affirme y être parvenu car "les maires sont indignés qu'on leur impose cela".

Jacques Cheminade avait recueilli 0,28% des voix à la présidentielle de 1995, et 0,25% à celle de 2012.

Dans la même thématique

fra: D Day -International commemorative ceremony at Omaha Beach
11min

Politique

Législatives 2024 : ces circonscriptions où la majorité ne présente pas de candidat face aux LR et à quelques PS

Pour « lutter dès le premier tour contre les extrêmes », la majorité présidentielle a décidé de ne pas présenter de candidat dans une soixantaine de circonscriptions. De quoi peut-être lui permettre de trouver une majorité après le 7 juillet. Si les LR expliquent rester sur une ligne d’autonomie, dans le Nord, le parti a pourtant décidé de ne pas présenter de candidat face à certains candidats soutenus par le parti d’Emmanuel Macron.

Le

Paris : Francois Hollande 20 heures sur TF1
4min

Politique

Ces candidats qui font leur grand retour aux législatives

Ils ont été ministres ou Président de la République, ont quitté la vie politique … et choisissent d’y revenir pour les élections législatives. Voici un aperçu des candidats qui font leur retour sur le devant de la scène à l’occasion des élections législatives anticipées des 30 juin et 7 juillet prochains.

Le