Présidentielle : Nathalie Arthaud recueille 500 signatures, Fabien Roussel, Jean Lassalle et Yannick Jadot s’en approchent

Présidentielle : Nathalie Arthaud recueille 500 signatures, Fabien Roussel, Jean Lassalle et Yannick Jadot s’en approchent

Le Conseil constitutionnel a publié sa cinquième vague de parrainages. La candidate de Lutte Ouvrière est la quatrième candidate à recueillir 500 soutiens d’élus validés, après Emmanuel Macron, Valérie Pécresse et Anne Hidalgo.
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Ils sont désormais quatre à pouvoir concourir à l’élection présidentielle. La porte-parole de Lutte ouvrière, Nathalie Arthaud vient de franchir ce 15 février la barre des 500 parrainages validés par le Conseil constitutionnel. Selon le cinquième décompte bihebdomadaire, mis à jour par les Sages, la candidate engagée pour sa troisième campagne présidentielle totalise désormais 509 parrainages d’élus.

Trois candidatures pourraient vraisemblablement être officialisées à l’occasion du prochain décompte, puisqu’ils s’approchent des 500 parrainages requis. Le communiste Fabien Roussel en dispose désormais de 492, le député des Pyrénées-Atlantiques Jean Lassalle, déjà candidat en 2017, en affiche 471, et l’écologiste Yannick Jadot en totalise à présent 450.

332 signatures pour Jean-Luc Mélenchon, 331 pour Marine Le Pen, 250 pour Éric Zemmour

Nicolas Dupont-Aignan a accéléré sa collecte et a déjà validé 360 parrainages. C’est plus que Jean-Luc Mélenchon. Le candidat de la France insoumise en compte 332. À peu de chose près, Marine Le Pen est dans la même configuration, puisqu’elle ne dispose à ce jour que de 331 parrainages officiels. C’est toutefois plus qu’Éric Zemmour. Le Conseil constitutionnel n’en a validé que 250 à ce jour.

François Asselineau, le candidat de l’Union populaire républicaine qui avait participé à la présidentielle de 2017, ne progresse que légèrement, pour atteindre 210 parrainages. Philippe Poutou (Nouveau Parti anticapitaliste) est également à la peine, avec 188 parrainages. Un autre candidat trotskiste, Anasse Kazib (Révolution permanente), arrive derrière, avec 116 signatures validées. Christiane Taubira, lâchée la veille par le Parti radical de gauche, ne parvient pas à accélérer le rythme avec 73 parrainages au total seulement. Pour rappel, les élus ont jusqu’au 4 mars 2022 à 18 heures pour faire parvenir au Conseil constitutionnel, uniquement par voie postale, leurs formulaires.

Au sein du trio déjà qualifié, Valérie Pécresse continue de faire la course en tête, avec 1 824 parrainages validés (575 de plus par rapport au 15 février), suivie d’Emmanuel Macron (1 260 parrainages) et Anne Hidalgo (1 007 parrainages).

Dans la même thématique

France Macron
10min

Politique

Européennes : comment l’accord entre l’UDI et Renaissance se « deale » au plus haut niveau

Ce sera officiel lors d’un conseil national de l’UDI, le 23 mars, mais le principe a été acté au plus au niveau. Le parti centriste va faire liste commune avec Renaissance pour les élections européennes. Emmanuel Macron a reçu en début d’année le sénateur Hervé Marseille, patron de l’UDI, pour conclure l’accord. Reste à définir les places sur la liste. Pour l’UDI, le nom de l’ex-sénatrice Valérie Létard est cité…

Le