Présidentielle : Nicolas Sarkozy votera pour Emmanuel Macron au second tour

Présidentielle : Nicolas Sarkozy votera pour Emmanuel Macron au second tour

Dans un communiqué publié sur sa page Facebook, l’ancien président de la République indique qu’il apportera sa voix à Emmanuel Macron le 24 avril. Il évoque également la question d’un « rassemblement » autour du président sortant.
Public Sénat

Par Public Sénat

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Mis à jour le

Sa décision était particulièrement attendue. Nicolas Sarkozy, l’ancien président de la République, a fait savoir mardi matin, dans un message posté sur sa page Facebook, qu’il déposera un bulletin Emmanuel Macron dans l’urne, le 24 avril prochain. « Je voterai pour Emmanuel Macron parce que je crois qu’il a l’expérience nécessaire face à une grave crise internationale plus complexe que jamais, parce que son projet économique met la valorisation du travail au centre de toutes ses priorités, parce que son engagement européen est clair et sans ambiguïté », explique l’ex-chef de l’Etat.

Emmanuel Macron est « le seul en situation d’agir »

La veille, Les Républicains ont ratifié une motion qui ne donne aucune consigne de vote à leurs militants. « Notre famille politique a toujours été et reste un adversaire déterminé du Rassemblement national, aucune voix ne peut se porter sur Marine Le Pen », précise toutefois ce texte, adopté à l’issue d’un bureau politique.  « Une nouvelle époque s’annonce. Elle nécessitera des changements profonds. Il faudra sortir des habitudes et des réflexes partisans », indique encore Nicolas Sarkozy, qui semble évoquer la nécessité d’un rassemblement entre les forces de droite et la majorité présidentielle. « La fidélité aux valeurs de la droite républicaine et à notre culture de gouvernement doit nous conduire à répondre à l’appel au rassemblement d’Emmanuel Macron en vue de l’élection présidentielle », écrit-il. Il considère qu’« en l’état actuel des choses », Emmanuel Macron reste « le seul en situation d’agir. »

« Je le remercie de sa confiance et de son soutien », « ça m’honore et ça m’oblige », a réagi mardi midi Emmanuel Macron, lors d’un déplacement à Mulhouse, en disant penser « qu’il faut rassembler très largement ».

Nicolas Sarkozy n’a pas pris position durant le premier tour, malgré les nombreux appels du pied de la candidate de sa famille politique, Valérie Pécresse. La présidente de la région Île-de-France s’est finalement inclinée dimanche soir avec 4,78 % des suffrages exprimés, un plus bas historique pour la droite à une présidentielle, ce qui pose de nombreuses questions sur l’avenir du parti. Le soutien de Nicolas Sarkozy, figure tutélaire de la droite, à Emmanuel Macron, est un nouveau symptôme de la recomposition du paysage politique, qui s’est accélérée avec la présidentielle.

Dans la même thématique

Présidentielle : Nicolas Sarkozy votera pour Emmanuel Macron au second tour
7min

Politique

Panthéonisation du résistant communiste Missak Manouchian : « Vous entrez ici en soldat avec vos camarades », salue Emmanuel Macron

« La France reconnaissante vous accueille », a déclaré le président de la République pour la panthéonisation de Missak Manouchian et de sa femme Mélinée, lors d’une cérémonie émouvante. A travers lui, ce sont ses 23 compagnons d’armes fusillés par les nazis, et tous les Francs-tireurs et partisans - main-d’œuvre immigrée, les FTP-MOI, à qui la France rend hommage. « La France de 2024 se devait d’honorer ceux qui furent 24 fois la France », a affirmé Emmanuel Macron.

Le

Des agriculteurs bloquent le peage de l’autoroute A43 a Saint-Quentin Fallavier en direction de Lyon et Grenoble – Farmers block the toll of the A43 motorway in Saint-Quentin Fallavier towards Lyon and Grenoble
4min

Politique

Sondage : 91% des Français soutiennent le mouvement des agriculteurs

Selon un sondage Odoxa – Backbone Consulting pour le Figaro, les personnes interrogées soutiennent très largement la mobilisation des agriculteurs. Pire encore, le soutien au mouvement n’a jamais été aussi haut avec 91% des Français (en hausse de 2 points) déclarant approuver le mouvement lancé il y a près de 3 mois.

Le

Présidentielle : Nicolas Sarkozy votera pour Emmanuel Macron au second tour
3min

Politique

Passe d’armes entre le Premier Ministre et le RN sur l’agriculture : « Le Rassemblement National dit tout et son contraire » tacle Gabriel Attal

Au cours de sa conférence de presse et quelques heures après avoir proposé un débat à Marine le Pen sur l’agriculture dans le journal Le Figaro, le Premier Ministre est revenu sur la passe d'armes qui l'oppose à la présidente du groupe RN à l’Assemblée. Critiquant les « changements de pied incessants » du RN, le Premier Ministre a taclé l'ex-finaliste à l’élection présidentielle, l'accusant de ne pas être « très à l'aise sur ces questions » et d'avoir « peur que cela se voit ».

Le