Primaire PS: Le Foll répète qu’il ne votera pas pour Hamon

Primaire PS: Le Foll répète qu’il ne votera pas pour Hamon

Le porte-parole du gouvernement Stéphane le Foll a répété mercredi sur franceinfo qu'il ne voterait pas pour Benoît Hamon au...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Le porte-parole du gouvernement Stéphane le Foll a répété mercredi sur franceinfo qu'il ne voterait pas pour Benoît Hamon au second tour de la primaire, mais s'est refusé à prononcer le nom de Manuel Valls, affirmant qu'il voterait "pour les idées" qu'il a "toujours défendues".

Interrogé longuement sur son choix pour le second tour de la primaire socialiste élargie, M. Le Foll a répété qu'il "n'irait pas voter pour Benoît Hamon", ce qu'il avait déjà indiqué mardi en marge de ses voeux à la presse.

Comme les journalistes lui demandaient avec insistance pour qui il voterait, le porte-parole du gouvernement, proche de François Hollande, s'est contenté d'indiquer qu'il voterait "pour les idées qu'(il a) toujours défendues".

Reconnaissant que ses échanges avec les journalistes sur cette question relevaient du "sketch", il a clairement indiqué qu'il ne voulait pas dire qu'il voterait pour Manuel Valls : "Non, parce que je ne veux pas qu’on laisse penser que (...) la seule question à laquelle je dois répondre, c’est le nom de la personne".

"Valls a été Premier ministre (...), j'ai été membre du gouvernement de Manuel Valls. Je sais très bien que Benoît Hamon a fait d’autres choix, sur la question du quinquennat, a fait des propositions (...) que je ne partage pas, mais vraiment pas", a-t-il développé. "Donc moi je suis en responsabilité. Mais j’ai parfaitement aussi, par l’attitude qui a été la mienne, montré que je n’étais pas engagé dans cette primaire".

M. Le Foll a aussi souligné à l'adresse des candidats qu'il faut "que tout le monde reste avec l'état d’esprit qu'il y aura besoin de se rassembler".

Voterait-il pour Benoît Hamon à la présidentielle ? "Oh mais, d'abord on n'est pas dimanche prochain, et puis deuxièmement on verra la présidentielle et les grands enjeux qu'il y a", a-t-il esquivé. "Mais Benoît Hamon devra aussi, et c'est tout le débat qu'il y a ce soir, montrer qu'il est capable de rassembler".

Pourrait-il voter Emmanuel Macron ? "Emmanuel Macron est dans le débat présidentiel, je vous le confirme", a répondu M. Le Foll.

Dans la même thématique

Primaire PS: Le Foll répète qu’il ne votera pas pour Hamon
7min

Politique

Européennes : « La tentation d’un pacte brun, à la fois sur l’écologie et les idéologies, nous menace », alerte l’écologiste David Cormand

Dans la dernière ligne droite de la campagne des européennes, trois candidats, chacun à la seconde place de leur liste, sont venus sur le plateau d’Extra Local : Céline Imart pour la liste LR, David Cormand pour la liste des Ecologistes et Guillaume Peltier pour Reconquête. Ils se sont exprimés notamment sur l’immigration, la future présidence de la Commission européenne ou le nucléaire.

Le

French Prime Minister Gabriel Attal visit in Valence
7min

Politique

Délinquance des mineurs : après l’avoir supprimée, le gouvernement veut réintroduire la comparution immédiate

Un peu plus d’un mois après ses annonces destinées à « renouer avec les adolescents et juguler la violence », Gabriel Attal a esquissé des nouvelles pistes sur la justice pénale des mineurs qu’il souhaite voir intégrer dans un projet de loi d’ici la fin de l’année, notamment la possibilité d’être jugé à partir de 16 ans en comparution immédiate. Une procédure qui avait été supprimée lors de la réforme de la justice pénale des mineurs en 2021.

Le