Primaire: Valls tacle la candidature de Peillon

Primaire: Valls tacle la candidature de Peillon

"On ne s'improvise pas candidat à la présidence de la République", a déclaré Manuel Valls, lundi à Narbonne, au lendemain de la...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

"On ne s'improvise pas candidat à la présidence de la République", a déclaré Manuel Valls, lundi à Narbonne, au lendemain de la candidature de Vincent Peillon face à lui à la primaire du PS.

L'ancien Premier ministre interrogé sur la candidature de l'ex-ministre de l'Education Vincent Peillon, annoncée dimanche soir, a insisté sur sa propre expérience dans les plus hautes sphères gouvernementales.

"J'ai un projet pour la France, je veux rassembler, je suis prêt, j'ai l'expérience, nous sommes dans un monde inquiétant", a-t-il déclaré à la presse.

"On ne s'improvise pas candidat à la présidence de la République. J'ai exercé les plus hautes missions au cours de ces dernières années", a-t-il ajouté.

"Nous sommes dans un monde dangereux face à la menace terroriste et à des bouleversements technologiques majeurs", a-t-il dit, avant d'aller à la rencontre des habitants et des sympathisants.

M. Valls est en déplacement lundi dans l'Aude où, après Narbonne, il doit tenir une réunion publique dans la soirée à Carcassonne.

L'ex-ministre Vincent Peillon, 56 ans, a annoncé dimanche soir sur France 2 sa candidature à la primaire du PS pour y défier ses anciens collègues du gouvernement, comme Manuel Valls ou Arnaud Montebourg, et défendre le bilan du quinquennat Hollande.

Dans la même thématique

Primaire: Valls tacle la candidature de Peillon
7min

Politique

Européennes : « La tentation d’un pacte brun, à la fois sur l’écologie et les idéologies, nous menace », alerte l’écologiste David Cormand

Dans la dernière ligne droite de la campagne des européennes, trois candidats, chacun à la seconde place de leur liste, sont venus sur le plateau d’Extra Local : Céline Imart pour la liste LR, David Cormand pour la liste des Ecologistes et Guillaume Peltier pour Reconquête. Ils se sont exprimés notamment sur l’immigration, la future présidence de la Commission européenne ou le nucléaire.

Le

French Prime Minister Gabriel Attal visit in Valence
7min

Politique

Délinquance des mineurs : après l’avoir supprimée, le gouvernement veut réintroduire la comparution immédiate

Un peu plus d’un mois après ses annonces destinées à « renouer avec les adolescents et juguler la violence », Gabriel Attal a esquissé des nouvelles pistes sur la justice pénale des mineurs qu’il souhaite voir intégrer dans un projet de loi d’ici la fin de l’année, notamment la possibilité d’être jugé à partir de 16 ans en comparution immédiate. Une procédure qui avait été supprimée lors de la réforme de la justice pénale des mineurs en 2021.

Le