Retraites: Kanner (PS) dénonce la méthode “cynique” du gouvernement

Retraites: Kanner (PS) dénonce la méthode “cynique” du gouvernement

Le président du groupe PS au Sénat Patrick Kanner a dénoncé dimanche le "caractère organisé, voire cynique" de la méthode du...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Le président du groupe PS au Sénat Patrick Kanner a dénoncé dimanche le "caractère organisé, voire cynique" de la méthode du gouvernement pour sa réforme des retraites, voyant dans l'âge pivot "un chiffon rouge".

"On peut s'interroger sur le caractère peut-être organisé, voire cynique de cette affaire", a déclaré M. Kanner dans l'émission "Dimanche en politique" sur France 3, au lendemain du "compromis" proposé par le Premier ministre Edouard Philippe aux partenaires sociaux de retirer l'âge pivot de 64 ans.

"On vient de vivre deux ans d'improvisation, deux ans d'impréparation, deux ans de navigation à vue. Et à partir de là est-ce-que le chiffon rouge agité par M. le Premier ministre le 11 décembre en disant +âge pivot+, n'était pas une provocation pour aboutir ensuite à un désengagement pour dire +j'ai cédé sur quelque chose+?", s'est-il interrogé.

"Dans le texte même (signé par le Premier ministre), il dit +Je suis disposé à retirer l'âge pivot, mais vous avez jusqu'au 30 avril pour trouver une solution+. Moralité: on se moque du monde. C'est injouable dans le temps, c'est préparer avec l'aide objective du Medef le retour de l'âge pivot", s'est insurgé Patrick Kanner.

Après avoir demandé le "retrait de la réforme", "un objet législatif non identifié" en vue duquel "aucune étude d'impact n'a été faite", le sénateur du Nord a prévenu: "Ce que nous ne voulons pas, c'est qu'un débat parlementaire s'engage alors qu'il n'a pas abouti entre partenaires sociaux".

"Je m'étonne que le président de la République et le Premier ministre n'aient pas pensé à rencontrer au moins les présidents de groupes, écoutez nous", s'est exclamé Patrick Kanner, avant de demander: "Quelle est l'intention qui se cache derrière ce flou organisé?"

L'examen du projet de réforme des retraites, présenté en Conseil des ministres le 24 janvier, doit commencer le 17 février à l'Assemblée nationale avant de passer au Sénat en avril.

Dans la même thématique

fra: D Day -International commemorative ceremony at Omaha Beach
11min

Politique

Législatives 2024 : ces circonscriptions où la majorité ne présente pas de candidat face aux LR et à quelques PS

Pour « lutter dès le premier tour contre les extrêmes », la majorité présidentielle a décidé de ne pas présenter de candidat dans une soixantaine de circonscriptions. De quoi peut-être lui permettre de trouver une majorité après le 7 juillet. Si les LR expliquent rester sur une ligne d’autonomie, dans le Nord, le parti a pourtant décidé de ne pas présenter de candidat face à certains candidats soutenus par le parti d’Emmanuel Macron.

Le

Paris : Francois Hollande 20 heures sur TF1
4min

Politique

Ces candidats qui font leur grand retour aux législatives

Ils ont été ministres ou Président de la République, ont quitté la vie politique … et choisissent d’y revenir pour les élections législatives. Voici un aperçu des candidats qui font leur retour sur le devant de la scène à l’occasion des élections législatives anticipées des 30 juin et 7 juillet prochains.

Le