Ruffin: l’Assemblée, une “chambre d’enregistrement des désirs du président”

Ruffin: l’Assemblée, une “chambre d’enregistrement des désirs du président”

Le député de La France insoumise François Ruffin a déploré mercredi que l'Assemblée nationale ne soit qu'une "chambre d...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Le député de La France insoumise François Ruffin a déploré mercredi que l'Assemblée nationale ne soit qu'une "chambre d'enregistrement des désirs du président".

"L'Assemblée, c'est une chambre d'enregistrement des désirs du président. (...) Quand on voit même parfois, et souvent, que les amendements sont écrits par les ministères, je pense que ça pose un grave problème. Ca dépasse le cadre de la figure d'Emmanuel Macron, je suis pour remettre du poids du côté du Parlement. En fait l’exécutif est aussi le législatif aujourd'hui", a déclaré le député sur BFM TV et RMC Radio.

François Ruffin a également déploré la faible capacité d'action des députés de l'opposition: "Et nous on nous envoie des textes, on va modifier trois virgules pour faire croire qu'on a une rôle. Le seul rôle qu'on a vraiment aujourd'hui, c'est un rôle d'interpellation. On peut interpeller mais au-delà de ça, je redoute qu'on ne peut pas faire grand-chose".

"Je ne suis pas du tout déçu car j'étais lucide. Je crois que l'une de mes fonctions, c'est de dire que le parlement est nu (...) car si jamais on veut le rhabiller demain, il faut partir d'un constat qui est sévère", a conclu l'élu.

François Ruffin a aussi été interrogé sur son face-à-face avec Emmanuel Macron mardi sur le site de l'usine Whirlpool d'Amiens. "Je pense que mon absence aurait été plus remarquée encore que ma présence. En plus, c'est une mise en lumière, qu'on le veuille ou non, que propose le président de la République. Pour moi, c'est le moment où je peux tenter de faire avancer un dossier qui me tient à cœur", a-t-il expliqué.

Dans la même thématique

Headquarters of the office of Eric Ciotti, President of  ‘Les ReÃ’publicains’ in Nice.
9min

Politique

Pourquoi les LR vont exclure Eric Ciotti de la présidence du parti… une troisième fois ?

Alors que la justice a suspendu l’exclusion d’Eric Ciotti de la présidence des LR, les responsables du parti, opposés à l’alliance avec le RN, ont organisé la convocation d’un troisième bureau politique pour « effacer les vices de forme » et éviter toute contestation. Le rattachement financier des candidats aux législatives, autre enjeu, réserve aussi quelques surprises, renforçant la confusion chez les LR.

Le