Ségolène Royal: Emmanuel Macron est un homme de gauche

Ségolène Royal: Emmanuel Macron est un homme de gauche

Emmanuel Macron est un homme de gauche, a estimé mercredi Ségolène Royal sur RMC/BFMTV, expliquant qu'elle pourrait ne pas...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Emmanuel Macron est un homme de gauche, a estimé mercredi Ségolène Royal sur RMC/BFMTV, expliquant qu'elle pourrait ne pas soutenir le candidat socialiste à l'élection présidentielle et lui préférer l'ex-ministre de l'Economie.

"Emmanuel Macron est-il un homme de gauche?" "Bien sûr, ça ne fait aucun doute", a répondu Ségolène Royal à la question du journaliste Jean-Jacques Bourdin.

Si le candidat du PS n'est pas suffisamment bien placé dans les sondages à quelques semaines de l'élection, "il faut se réunir et se dire: comment fait-on pour assurer la présence de la gauche au second tour de l'élection présidentielle?", a expliqué la candidate du PS à l'élection présidentielle de 2007.

"Ce que je soutiendrai, c'est le rassemblement, avec le vainqueur des primaires bien évidemment (…) ou avec Emmanuel Macron", a-t-elle souligné. "S'il y a plusieurs candidats à gauche, il n'y a aucune chance".

"Il faut que les Français aient le choix à la présidentielle entre deux partis de gouvernement: la gauche de gouvernement et la droite de gouvernement", a lancé Ségolène Royal.

"Une fois désigné le vainqueur de la primaire, je verrai en fonction de tout: de l'ambiance, du niveau de la primaire, de ce qui se passe, de ce qui se dit. Je n'ai aucune contrainte. Je ferai ce qui me semble le plus utile à la victoire de la gauche", avait-elle déclaré dimanche au JDD.

Ségolène Royal a indiqué qu'elle ne voterait pas au second tour de la primaire élargie du PS, dimanche, comme François Hollande, car elle sera au sommet de l'Union africaine "pour faire avancer le dossier sur les énergies renouvelables en Afrique".

Dans la même thématique

fra: D Day -International commemorative ceremony at Omaha Beach
11min

Politique

Législatives 2024 : ces circonscriptions où la majorité ne présente pas de candidat face aux LR et à quelques PS

Pour « lutter dès le premier tour contre les extrêmes », la majorité présidentielle a décidé de ne pas présenter de candidat dans une soixantaine de circonscriptions. De quoi peut-être lui permettre de trouver une majorité après le 7 juillet. Si les LR expliquent rester sur une ligne d’autonomie, dans le Nord, le parti a pourtant décidé de ne pas présenter de candidat face à certains candidats soutenus par le parti d’Emmanuel Macron.

Le

Paris : Francois Hollande 20 heures sur TF1
4min

Politique

Ces candidats qui font leur grand retour aux législatives

Ils ont été ministres ou Président de la République, ont quitté la vie politique … et choisissent d’y revenir pour les élections législatives. Voici un aperçu des candidats qui font leur retour sur le devant de la scène à l’occasion des élections législatives anticipées des 30 juin et 7 juillet prochains.

Le