SIA : passe d’armes entre Wauquiez et Marine Le Pen

SIA : passe d’armes entre Wauquiez et Marine Le Pen

Les allées du salon de l’agriculture ont été le théâtre d’un accrochage entre Marine Le Pen et Laurent Wauquiez, ce mercredi. La présidente du Front national a ouvert le bal des amabilités en accusant son concurrent d’hypocrisie vis-à-vis du traité de libre-échange signé entre l’Europe et le Canada.
Public Sénat

Par Héléna Berkaoui

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Mis à jour le

Tous deux revendiquent un attachement particulier au monde rural. Une concurrence féroce qui a donné lieu à une joute verbale par caméras interposées, ce mercredi, dans les allées du salon de l’agriculture.   

« Il fait du bullshit »

CETA : Wauquiez « fait du bullshit », selon Marine Le Pen
00:47

« Moi, je respecte toutes les positions politiques mais objectivement venir ici dans les travées du salon, expliquer qu’on est contre les accords de libre-échange quand parallèlement on les fait voter par ses députés au Parlement européen, je trouve que c’est un comportement duplice », lâche Marine Le Pen. Selon la présidente du Front national, le chef de file de la droite leurre les agriculteurs en leur servant un discours protectionniste au salon de l’agriculture tandis que « ses députés au parlement européen, ils votent pour le CETA, il y a un an pile en février 2017, Ils ont voté pour, donc ça c’est inadmissible », s’emporte Marine Le Pen. « Il fait du bullshit », conclut-elle, hilare.

« Ce qui serait bien, c’est que Marine Le Pen s’actualise et que derrière on puisse conjointement exiger que le Mercosur passe devant le Parlement français »

Laurent Wauquiez, qui déambulait dans les allées voisines, n’a pas boudé l’occasion de lui répondre en l’accusant de dilettantisme. « Moi, ma bataille elle est sur l’actualité des agriculteurs et je me tiens au courant des dossiers », rétorque-t-il.       

« Je crains qu’encore une fois elle n’écoute pas ce qu’on dit, je n’ai pas parlé du CETA, j’ai parlé du Mercosur », se plaît-il à corriger. Sans nier que les députés européens des Républicains aient effectivement voté pour le traité de libre-échange entre l’Europe et le Canada, il soutient que le sujet est hors de propos. « Le sujet qui préoccupe les agriculteurs c’est le Mercosur, c’est le fait que, alors qu’on impose à nos agriculteurs des normes et des exigences de qualité, on soit envahi par de la viande qui vienne d’Amérique latine avec des activateurs de croissance, avec de la farine animale et avec des hormones », réplique-t-il. 

« Ce qui serait bien, c’est que Marine Le Pen s’actualise et que derrière on puisse conjointement exiger que le Mercosur passe devant le Parlement français », poursuit Laurent Wauquiez. 

Dans la même thématique

Paris: Rassemblement national deputes legislatives Assemblee nationale
5min

Politique

Rentrée des députés RN à l’Assemblée : « Ils veulent montrer que le chaos et la pagaille, ce n’est pas eux »

Les troupes de Marine Le Pen ont fait leur entrée mercredi à l'Assemblée nationale, et ont promis d'être « irréprochables »afin d'arriver « demain » aux responsabilités. Dans l’hémicycle, le parti à la flamme et ses alliés devraient compter 143 députés, contre 88 en 2022. Il n’a jamais compté autant d’élus au Palais Bourbon.

Le