Sondage : 77% des Français prêts à augmenter leur budget alimentation pour soutenir les agriculteurs

Sondage : 77% des Français prêts à augmenter leur budget alimentation pour soutenir les agriculteurs

Selon une enquête OpinionWay réalisée pour Public Sénat, Les Échos et Radio Classique, plus des trois quarts des Français seraient prêts à augmenter la part de leur budget consacré aux dépenses alimentaires pour que les agriculteurs puissent vivre décemment de leur travail.
Public Sénat

Par Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

En limitant les promotions, ou en relevant le seuil de vente à perte dans la distribution, le projet de loi sur l’alimentation entend permettre aux agriculteurs et aux éleveurs de « vivre dignement », mais aura des conséquences sur le pouvoir d’achat des ménages.

Mais est-ce que les Français seraient prêts à augmenter la part de leurs dépenses dans les produits alimentaires dans le but de soutenir les agriculteurs et les éleveurs ? Oui, à une nette majorité. Selon un sondage réalisé par OpinionWay pour Public Sénat, Les Échos et Radio Classique, 77% des personnes interrogées y seraient prêtes. En moyenne, les Français déclarent qu’ils pourraient augmenter de 6,9% en moyenne leur budget alimentation.

Un autre chiffre vient témoigner de l’attachement des Français à leurs agriculteurs. Toujours selon la même enquête, 70% des personnes interrogées font confiance aux agriculteurs du pays pour garantir la sécurité alimentaire. Cette proportion s’inscrit toutefois légèrement en retrait par rapport à février 2014. À cette époque, ils étaient 75%.

Le sondage a été réalisé les 21 et 22 février 2018, par questionnaire auto-administré en ligne, auprès d’un échantillon de 1058 personnes représentatif de la population français âgée de 18 ans et plus. L’échantillon a été constitué selon la méthode des quotas, au regard des critères de sexe, d’âge, de catégorie socioprofessionnelle, de catégorie d’agglomération et de région de résidence. Pour un échantillon de 1.000 personnes, la marge d’erreur est comprise entre 1,5 et 3 points.

Dans la même thématique

Sondage : 77% des Français prêts à augmenter leur budget alimentation pour soutenir les agriculteurs
4min

Société

Abnousse Shalmani reproche à la gauche d’avoir « abandonné l’amour de la patrie et le patriotisme »

Au lendemain des élections législatives ballottées entre les extrêmes, Abnousse Shalmani déplore que la gauche abandonne le patriotisme à l’extrême droite. Née iranienne et naturalisée française vers trente ans, l’écrivain et journaliste clame son amour pour le pays des droits de l’homme. Cette semaine, Rebecca Fitoussi reçoit Abnousse Shalmani dans « Un monde un regard ».

Le

Paris : Vote au Senat pour le projet de loi immigration
3min

Société

Des menaces de mort à l’égard de plusieurs personnalités de gauche publiées sur un site d’extrême droite

Lundi dernier, quelques jours après la publication sur un site d’extrême droite d’une liste d’avocats à « éliminer », ce même site, hébergé en Russie, a appelé à tuer plusieurs personnalités de gauche et un avocat. Pour Ian Brossat, sénateur communiste de Paris visé par ces menaces de mort, « tout cela montre le vrai visage de l’extrême droite ».

Le

Palais de Justice de Nice
5min

Société

Liste d’avocats « à éliminer » : « C’est symptomatique d’une libération de la parole d’extrême droite », dénonce le Syndicat des avocats de France

Le 3 juillet, un site d’extrême-droite a publié une liste de noms d’avocats qui avaient signé une tribune contre le RN, intitulée « Liste (très partielle) d’avocats à éliminer ». Elle a provoqué l’indignation unanime de la profession et du ministre de la Justice. Cette liste, publiée entre deux tours de législatives très tendues, revêt un caractère encore plus symbolique, alors que se pose la question de la potentielle arrivée au pouvoir du Rassemblement national à l’issue du scrutin de dimanche.

Le

Sondage : 77% des Français prêts à augmenter leur budget alimentation pour soutenir les agriculteurs
4min

Société

Michelle Perrot observe un retour du masculinisme qui « risque de s’imposer dans toute la société »

Alors que le masculinisme prospère sur les réseaux sociaux, Michelle Perrot, figure du féminisme, alerte sur les droits des femmes qui restent fragiles. Si elle salue le combat des féministes aujourd’hui, elle dit aussi comprendre le désarroi de certains hommes. Cette semaine, Rebecca Fitoussi reçoit l’historienne au Dôme Tournon du Sénat dans l’émission « Un monde un regard ».

Le