Vague de froid: “pas de coupure d’électricité” affirme Royal

Vague de froid: “pas de coupure d’électricité” affirme Royal

La ministre de l'Energie Ségolène Royal a assuré mercredi qu'il n'y aurait pas de coupure d'électricité, malgré la vague de grand froid qui...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

La ministre de l'Energie Ségolène Royal a assuré mercredi qu'il n'y aurait pas de coupure d'électricité, malgré la vague de grand froid qui touche la France et l'indisponibilité de six réacteurs nucléaires.

"Grâce à une bonne organisation, il n'y aura pas de coupure d'électricité, parce que tous les moyens ont été mobilisés", a déclaré Mme Royal à l'issue d'une réunion sur le plan grand froid à l'Elysée.

"Malgré l'indisponibilité de six réacteurs nucléaires, il n'y aura pas de coupure d'électricité, parce que (...) aujourd'hui, avec les très bonnes conditions météorologiques, les énergies renouvelables, l'éolien et le solaire, vont produire l'équivalent de huit réacteurs nucléaires, huit gigawatts", a-t-elle ajouté.

"Le nouveau système énergétique français de la loi de transition énergétique permet de résister aux vagues de froid", a indiqué la ministre.

Prévisions de consommation électrique en France de mardi à vendredi 20 janvier, mesures d'économies de courant normales et exceptionnelles pouvant être prises
Prévisions de consommation électrique en France de mardi à vendredi 20 janvier, mesures d'économies de courant normales et exceptionnelles pouvant être prises
AFP

Mme Royal a aussi "remercié les Français parce que ils ont économisé l'énergie". "Pour la première fois cette année, dans la continuité de l'année dernière, il n'y a pas d'augmentation de la consommation énergétique", a-t-elle souligné.

La France sera suffisamment approvisionnée mercredi, mais une "forte vigilance" prévaut pour les jours suivants, même si aucune coupure de courant n'est prévue à ce stade, avait indiqué mardi le gestionnaire du réseau de transport d'électricité, RTE.

Outre Mme Royal, ont assisté à la réunion mercredi autour du chef de chef de l'Etat François Hollande, le Premier ministre Bernard Cazeneuve et les ministres de l'Intérieur Bruno Le Roux, des Affaires sociales Marisol Touraine, et du Logement Emmanuelle Cosse, ainsi que les secrétaires d'Etat au Budget, Christian Eckert, et chargée de la Lutte contre l'exclusion, Ségolène Neuville.

Dans la même thématique

Deplacement du Premier Ministre a Viry-Chatillon
7min

Politique

Violence des mineurs : le détail des propositions de Gabriel Attal pour un « sursaut d’autorité »

En visite officielle à Viry-Châtillon ce jeudi 18 avril, le Premier ministre a énuméré plusieurs annonces pour « renouer avec les adolescents et juguler la violence ». Le chef du gouvernement a ainsi ouvert 8 semaines de « travail collectif » sur ces questions afin de réfléchir à des sanctions pour les parents, l’excuse de minorité ou l’addiction aux écrans.

Le

Turin – Marifiori Automotive Park 2003, Italy – 10 Apr 2024
6min

Politique

Au Sénat, la rémunération de 36,5 millions d’euros de Carlos Tavares fait grincer des dents. La gauche veut légiférer.

Les actionnaires de Stellantis ont validé mardi 16 avril une rémunération annuelle à hauteur de 36,5 millions d’euros pour le directeur général de l’entreprise Carlos Tavares. Si les sénateurs de tous bords s’émeuvent d’un montant démesuré, la gauche souhaite légiférer pour limiter les écarts de salaires dans l’entreprise.

Le