Violences sexuelles: le Sénat veut auditionner la ministre des Sports et les sportives

Violences sexuelles: le Sénat veut auditionner la ministre des Sports et les sportives

La commission de la Culture du Sénat a demandé à "pouvoir auditionner prochainement" la ministre des Sports Roxana Maracineanu,...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

La commission de la Culture du Sénat a demandé à "pouvoir auditionner prochainement" la ministre des Sports Roxana Maracineanu, après les révélations de violences sexuelles dans le patinage, et souhaite entendre "les sportives victimes de ces pratiques inacceptables".

La commission indique jeudi dans un communiqué qu'elle souhaite "engager dès ce mois de février" des auditions, "afin de prendre l'exacte mesure de pratiques inacceptables et condamnables".

"Les sportives qui prennent la parole pour dénoncer les violences sexuelles dont elles ont été les victimes sont courageuses et le Parlement doit les entendre afin d'agir de la façon la plus énergique", a déclaré la présidente de la commission, Catherine Morin-Desailly (centriste), citée dans le communiqué.

La commission "a demandé à pouvoir auditionner prochainement la ministre des Sports". Elle prévoit également d'organiser "une table ronde réunissant des sportifs ainsi que des associations engagées contre les violences sexuelles".

"Ces travaux doivent permettre d'entendre les victimes et de mesurer l’étendue des dysfonctionnements rencontrés dans la protection des mineurs", précise la commission. "Ils devront également permettre d'identifier des évolutions législatives nécessaires".

Le sénateur PS de la Creuse Jean-Jacques Lozach a par ailleurs indiqué à l'AFP avoir transmis à Mme Morin-Desailly une demande d'ouverture de commission d'enquête sur les violences sexuelles dans le sport.

La patineuse Sarah Abitbol a accusé la semaine dernière dans un livre l'entraîneur Gilles Beyer de l'avoir violée quand elle avait entre 15 et 17 ans, entre 1990 et 1992. Depuis, le patinage français est dans la tourmente, un bras de fer opposant le président de la Fédération française des sports de glace (FFSG), Didier Gailhaguet, à la ministre qui a demandé sa démission.

Dans la même thématique

Le President de la republique visite le salon international de l’agriculture
5min

Politique

Salon de l’agriculture : le grand débat, « un échec historique pour la communication de l’Élysée »

Face au tollé provoqué par l’invitation des Soulèvements de la Terre à un grand débat avec les acteurs du monde agricole, l’exécutif rétropédale et plaide une « erreur ». La FNSEA, rejointe par d’autres organisations conviées, refuse une telle rencontre. À la veille de l’ouverture du Salon de l’agriculture, le « coup politique » tenté par Emmanuel Macron semble avoir du plomb de l’aile.

Le

Paris: Macron visiting the 59th edition of the International Agriculture Fair
9min

Politique

Le Salon de l’agriculture, du « Casse-toi, pauv' con » à l’œuf jeté sur Macron, une terre fertile en prises de bec

Temps fort de la vie politique, le Salon international de l’agriculture est aussi un terrain favorable aux accrochages, avec des élus et responsables politiques à portée d’engueulade. Le tout sous l’objectif des caméras. Dans un contexte de remobilisation du monde agricole, la 60e édition du « SIA » s’annonce sous haute tension. Retour sur les incidents et autres bousculades qui ont marqué ses allés ces dernières années.

Le

Violences sexuelles: le Sénat veut auditionner la ministre des Sports et les sportives
4min

Politique

Salon de l’agriculture : « Il y a un niveau de tension supérieur à celui qu’il y avait au moment des blocages », prévient Arnaud Rousseau

Invité de l’émission Extra Local, le patron de la FNSEA confirme qu’il ne participera pas au grand débat souhaité par l’Élysée en ouverture du Salon de l’agriculture. Point de blocage : l’invitation des Soulèvements de la Terre à la table des discussions. Pour Arnaud Rousseau, « ce n’est pas la manière de sortir de cette crise de manière constructive ».

Le

Paris: Macron visiting the 59th edition of the International Agriculture Fair
6min

Politique

« C’est du n’importe quoi ! » : les sénateurs interloqués par l’incident FNSEA-Élysée

Après l’avoir envisagée, l’Élysée a fait marche arrière sur la venue de l’organisation des Soulèvements de la Terre au grand débat que le président animera au Salon de l’agriculture. Avant de finalement plaider une « erreur » lors d’une communication faite avec les journalistes. Au Sénat, c’est la consternation, la droite ciblant l’Élysée, et d’autres parlementaires, plus à gauche la FNSEA.

Le