Budget 2024 : le gouvernement porte à 100 millions d’euros l’aide destinée aux mineurs non accompagnés

Dans le cadre de l’examen du budget 2024 au Sénat, le gouvernement a amendé son projet de loi pour proposer une rallonge budgétaire de 32 millions d’euros pour la prise en charge des mineurs non accompagnés. Une proposition adoptée par les sénateurs, qui porte à 100 millions d’euros l’enveloppe budgétaire à destination de cette mission.
Rose Amélie Becel

Temps de lecture :

1 min

Publié le

Mis à jour le

Dans la nuit du 5 décembre, les sénateurs ont voté en faveur d’un rallongement de l’enveloppe budgétaire destinée aux départements pour financer la prise en charge des mineurs non accompagnés. « Face à l’augmentation nette des flux de mineurs non accompagnés cet été, l’amendement s’imposait », a expliqué la secrétaire d’État à l’Enfance Charlotte Caubel.

En effet, les départements, qui ont la responsabilité du placement et des soins de ces mineurs, sont de plus en plus démunis face à leur prise en charge. Selon la mission nationale sur les mineurs non accompagnés, il y avait en 2022 près de 15 000 mineurs non accompagnés sur le territoire français, une hausse de 30 % par rapport à 2021.

Ces fonds supplémentaires de 32 millions d’euros votés par le Sénat permettent ainsi de concrétiser une annonce faite par la Première ministre Elisabeth Borne, en clôture des Assises des départements de France le 10 novembre dernier, en portant l’enveloppe dédiée aux mineurs non accompagnés à 100 millions d’euros.

Dans la même thématique

Deauville  . Dogman   Premiere – The 49th Deauville American Film Festival
1min

Parlementaire

Judith Godrèche sera auditionnée au Sénat le 29 février

Jeudi 29 février, Judith Godrèche sera entendue par la délégation sénatoriale aux droits des femmes. En dénonçant l’emprise et les violences sexuelles dont elle a été victime enfant, l’actrice a récemment déclenché une nouvelle vague de libération de la parole dans le cinéma français.

Le

Budget 2024 : le gouvernement porte à 100 millions d’euros l’aide destinée aux mineurs non accompagnés
6min

Parlementaire

Congé menstruel : après le rejet du texte par la droite sénatoriale et le gouvernement, « les femmes devront encore attendre »

À l’occasion de leur niche parlementaire, les sénateurs socialistes défendaient la création d’un congé menstruel, permettant aux femmes atteintes de règles invalidantes de s’arrêter de travailler deux jours par mois. Une proposition de loi rejetée par la majorité sénatoriale et par le gouvernement, malgré les amendements de compromis déposés par les élus centristes.

Le

Budget 2024 : ce qu’il faut retenir du texte modifié et adopté au Sénat
9min

Parlementaire

Le Sénat adopte une proposition de loi pour une meilleure reconnaissance des juristes d’entreprise

Présentée ce mercredi 14 février en séance publique, la proposition de loi visant à « garantir la confidentialité des consultations juridiques des juristes d’entreprise » déposée par Louis Vogel, sénateur Horizons de Seine-et-Marne, a été adoptée quelques mois seulement après la censure de dispositions similaires insérées dans le cadre de la loi de programmation pour la Justice 2023-2027 et que le Conseil Constitutionnel avait qualifié de « cavalier législatif ». Retour sur les contours d’un sujet a priori confiné au secteur juridique, mais qui emporte en réalité également des enjeux économiques, financiers et de souveraineté qui ne sont pas négligeables.

Le