Propos de CNEWS sur l’IVG : « C’est contre ce type de cancer qu’il faut se prémunir », tacle Dominique Vérien

Peu avant le vote sur la constitutionnalisation de l’interruption volontaire de grossesse, la sénatrice Dominique Vérien tacle la chaîne CNEWS responsable d’avoir assimilé l’IVG à la plus importante cause de mortalité dans le monde. « Protégeons ce droit », exhorte la sénatrice.
Henri Clavier

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

« J’ai vu CNEWS dimanche dernier qui assimilait l’IVG à une cause de mortalité dans le monde, au même niveau que le tabac ou le cancer », déplore la sénatrice centriste Dominique Vérien. « C’est de ce type de cancer dont il faut se prémunir », dénonce la sénatrice centriste, qui réagit à une infographie diffusée le 26 février par la chaîne de Vincent Bolloré affirmant que l’IVG est la principale cause de mortalité dans le monde.

Alors que le Sénat examine ce 28 février le projet de loi constitutionnelle visant à garantir le recours à l’interruption volontaire de grossesse, la sénatrice et présidente de la délégation aux droits des femmes, Dominique Vérien affirme que ces situations représentent des menaces pour le libre recours à l’IVG. « Protégeons ce droit ! Il faut toujours protéger au moment où ce n’est pas attaqué, parce que sinon ça nous demanderait une énergie trop importante le jour où ce sera attaqué » déclare-t-elle. Pour la présidente de la délégation aux droits des femmes, qui se dit confiante sur l’adoption conforme du projet de loi constitutionnelle, une inscription de ce droit dans la Constitution permettrait de se prémunir contre de futures atteintes. La constitutionnalisation de l’IVG n’est donc pas uniquement symbolique, souligne Dominique Vérien.

Dans la même thématique

China: French Mineral Water Violations
4min

Parlementaire

Scandale des eaux minérales : les sénateurs écologistes lancent une mission pour faire la transparence

Après les révélations de presse sur le non-respect de la réglementation sur les eaux en bouteille, concernant un tiers des marques françaises, dont celle du géant Nestlé, puis de nouvelles informations sur la qualité sanitaire des eaux vendues par la multinationale suisse, le Sénat lance une mission « flash » sur « le déroulement des faits » et « voir ce qui n’a pas fonctionné ». La sénatrice écologiste Antoinette Guhl pointe un « problème de transparence et de finalité de l’action publique ».

Le

Marseille: Protests after Nahel’s murder
4min

Parlementaire

Violences urbaines : quel est le profil des émeutiers ?

Le rapport de la commission d’enquête du Sénat sur les émeutes qui ont enflammé le pays à la fin juin 2023 dessine une première image du profil des émeutiers : jeune, français et primo délinquant.

Le

Propos de CNEWS sur l’IVG : « C’est contre ce type de cancer qu’il faut se prémunir », tacle Dominique Vérien
5min

Parlementaire

Femmes à la rue : « Je ne peux pas laisser dire que l’Etat est inactif », se défend le préfet d’Ile-de-France

Marc Guillaume, le préfet de la région Ile-de-France, était auditionné ce jeudi par la délégation aux droits des femmes du Sénat qui conduit une mission d’information sur les femmes qui vivent dans la rue. Le préfet a mis en avant les moyens supplémentaires mis en place ces dernières années, avec 120 000 places d’hébergement en Ile-de-France.

Le