14 Juillet: Macron veut “tendre la main” à Trump

14 Juillet: Macron veut “tendre la main” à Trump

Emmanuel Macron, en invitant Donald Trump le 14 Juillet à Paris, souhaite "tendre la main" au président des Etats-Unis pour le ...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Emmanuel Macron, en invitant Donald Trump le 14 Juillet à Paris, souhaite "tendre la main" au président des Etats-Unis pour le "ramener dans le cercle" et "faire en sorte" qu'il ne soit "pas isolé", a expliqué jeudi le porte-parole du gouvernement, Christophe Castaner.

"Ce n'est pas (M. Trump) qui a vocation à être mis en avant, ce sont les Etats-Unis d'Amérique qui il y a cent ans, un siècle, sont venus libérer la France", a expliqué sur LCI M. Castaner, interrogé sur le sens de l'invitation par M. Macron du président américain au défilé de la fête nationale française sur les Champs-Elysées.

"Il y a aussi une dimension politique. Emmanuel Macron souhaite faire en sorte que le président des Etats-Unis ne soit pas isolé. Il prend quelques fois des décisions fortes que nous regrettons, comme par exemple sur le climat. Mais on peut faire deux choses: soit on dit +On ne vous parle plus parce que vous n'avez pas été gentil+, soit au contraire on continue de tendre la main (pour) le ramener dans le cercle", a poursuivi le porte-parole du gouvernement.

Emmanuel Macron "peut permettre justement, en tendant la main comme il le fait symboliquement ce jour-là, de ramener le président des Etats-Unis dans le cercle".

C'est "la stratégie française qui considère que nous n'avons pas nous à dire à tel ou tel +Tu n'es plus dans le cercle, tu n'es plus dans ceux avec qui on va parler+. On doit au contraire systématiquement parler. Qu'il s'agisse de chercher la paix en Syrie ou qu'il s'agisse de se battre contre le réchauffement climatique", "il faut que nous soyons dans le cœur du système", a développé M. Castaner.

Le député écologiste européen Yannick Jadot a qualifié sur RFI cette invitation de "récompense symbolique indigne au regard d'un président américain qui a fait un bras d'honneur à l'Humanité et au climat en sortant les Etats-Unis de l'accord de Paris".

Dans la même thématique

France New Parliament
7min

Politique

Cafouillages à l’Assemblée nationale pour l’attribution des postes clés

Les députés procèdent ce vendredi à la nomination des membres du « Bureau » de l’Assemblée nationale, la plus haute autorité au Palais Bourbon. Un premier tour du scrutin visant à faire élire six vice-présidents a été annulé à cause du trop grand nombre de bulletins de vote recueillis au moment du dépouillement.

Le

Ursula Von Der Leyen Elected President of the European Commission for the Second Time, Strasbourg, Gallia – 18 Jul 2024
7min

Politique

Qu’est-ce que le « commissaire à la Méditerranée » qu’Ursula von der Leyen propose ?

Ursula von der Leyen vient d’être confortée par les députés européens pour un second mandat à la tête de la Commission. Dans son programme pour les 5 ans à venir, elle s'est engagée à créer un portefeuille de commissaire, séparé, dédié à la Méditerranée. Un premier pas timide pour renforcer les liens fragiles et distendus entre l’Union européenne et les pays de cette région

Le

Paris: Yael Braun-Pivet reelected National Assembly presiden
6min

Politique

Yaël Braun-Pivet réélue au perchoir : « Il faut que tout change pour que rien ne change », observent les sénateurs

Malgré un revers électoral aux dernières législatives, la candidate de la majorité sortante, Yaël Braun-Pivet a été réélue à la présidence de l’Assemblée nationale. Au Sénat, la gauche évoque « un hold-up démocratique ». Chez les LR et les centristes, c’est le soulagement de ne pas voir un membre du Nouveau Front Populaire qui domine.

Le