2022 : Roger Karoutchi soutiendra « le mieux placé, qui que ce soit »

2022 : Roger Karoutchi soutiendra « le mieux placé, qui que ce soit »

Roger Karoutchi était ce vendredi l’invité de Parlement Hebdo, sur Public Sénat et LCP-AN. Le sénateur LR  a mis en garde contre une autre « guerre des chefs » au sein de son parti.
Public Sénat

Par Alice Bardo

Temps de lecture :

1 min

Publié le

Mis à jour le

« La guerre des chefs nous a coûté tellement cher qu’ou bien on est débile ou bien on évite », avertit Roger Karoutchi. Le sénateur LR anticipe même la prochaine élection présidentielle : « La ligne rouge c’est de ne pas être débile au point d‘avoir deux trois candidats en 2022, ce qui nous écarterait du deuxième tour. »

Tourné vers l’avenir, il affirme qu’il soutiendra celui qui « est le mieux placé (…) qui que ce soit ». À l’heure actuelle, il partage la vision de Wauquiez « sur tous les éléments d’ordre régalien : sécurité, immigration, défense et identité » mais confie « être plus en adéquation avec ce que dit Valérie Pécresse sur les sujets sociaux, économiques et sociétaux ».

Roger Karoutchi est également revenu sur les propos tenus par Laurent Wauquiez, à commencer par l’accusation qu’il a portée à l’encontre de Nicolas Sarkozy. Selon lui, la hache de guerre est enterrée : « Les excuses ont été faites. La relation entre l’ancien Président  et l’actuel président des LR doit être d’une autre nature si on veut avancer. »

Dans la même thématique

Paris: reunion des representants de la Gauche
8min

Politique

Nouveau « Front populaire » : les négociations s’éternisent

Les négociations entre les différents partis de gauche pour une union en vue des élections législatives anticipées laissaient espérer une issue rapide ce jeudi 13 juin. Mais en fin de journée, négociateurs et chefs de partis étaient toujours en discussion. Retour sur des tractations mouvementées.

Le

Leader of Les Republicains (LR) right-wing opposition party Eric Ciotti leaves Les Republicains Headquarters in Paris
11min

Politique

Chez les LR, la crise déclenchée par Eric Ciotti se poursuit sur le terrain judiciaire

Eric Ciotti a saisi le tribunal judiciaire pour contester son exclusion des LR, suite à l’alliance qu’il a annoncé avec le RN pour les législatives. Ses opposants ont reconvoqué un bureau politique pour « valider », sur le plan juridique, son exclusion, afin de mieux respecter les statuts. Alors que la question des investitures est aussi en jeu, chacun fourbit ses armes pour porter la bataille sur tapis vert.

Le