Brigitte et Emmanuel Macron…Une histoire d’amour au service d’une ambition

Brigitte et Emmanuel Macron…Une histoire d’amour au service d’une ambition

Selfie en amoureux sur les réseaux sociaux ou photo de vacances en famille, les politiques posent volontiers devant l’objectif pour adoucir leur image parfois austère. Au moment où les Français s’apprêtent à désigner leur Président, il semble primordial de jouer la carte de la proximité. Quel rôle joue aujourd’hui le conjoint d’un homme ou d’une femme politique dans une campagne ? Est-ce qu’afficher ouvertement son couple est encore moderne ? Déshabillons-les revient sur les nouvelles stratégies du couple en politique.
Public Sénat

Par Estelle Ndjandjo

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Mis à jour le

Un père célibataire à l’Élysée

François Hollande est un Président célibataire à l’Élysée. L’absence de Première Dame pose la question des nouvelles représentations de la famille dans la société française de 2017. Ainsi, François Hollande, qui n’étale pas sa vie de couple, préfère mettre en avant son statut de parent. Le sociologue François de Singly, spécialiste de la famille dépeint le président Hollande, non comme un homme seul mais comme un père séparé et célibataire : « Ségolène Royal a un statut privilégié. C’est l’ex amicale, celle avec laquelle on garde de bonnes relations pour le bien des enfants. »  Et c’est ce statut de père que souhaite privilégier François Hollande. Son couple, il ne veut plus l’exposer depuis sa dernière rupture sentimentale très médiatisée.La nouvelle compagne du président, Julie Gayet, enchaîne pourtant les Une de Paris Match. Selon Elisabeth Chevalet, rédactrice en chef au magazine cela montre une volonté de l’actrice d’exister publiquement : « Il n’a jamais voulu l’officialiser. Elle aimerait qu’il la mette au premier rang dans les meetings et ne plus être la copine de l’ombre. Il ne le fera pas, il a été traumatisé par l’affaire Valérie Trierweiler. »  

Une couple anticonformiste

À l’inverse, Emmanuel Macron n’hésite pas à étaler son couple dans plusieurs magazines people. Le couple attise la curiosité de tous. De plus de vingt ans son aîné, Brigitte Macron n’est autre que l’ancienne professeure de théâtre d’Emmanuel Macron au lycée. Pour François de Singly l’écart d’âge avec son épouse pourrait affaiblir le fondateur d’En Marche, en terme d’image : « Dans toute les cultures, la domination masculine s’est caractérisée par le fait d’être plus âgée. Il prend le risque d’apparaître comme une figure du dominé, ce qui n’est pas un point positif dans une présidentielle. » Pourtant Brigitte Macron fait toujours à mettre en avant son mari, elle se présente comme la « présidente du fan club ». Tout au long de son passage à Bercy, elle a été une collaboratrice bénévole au côté de son mari. Le sociologue dénonce lui le manque de modernité du couple pourtant singulier : « Les femmes faisaient déjà un travail domestique gratuitement, maintenant le travail professionnel est aussi gratuit. »

 

Dans la mise en scène de leur vie familiale, les hommes politiques continuent d’utiliser les formats classiques de communications. Mais ils présentent parfois des modèles de couples anticonformistes. En avouant leurs choix et échecs amoureux, les politiques trouvent sans doute un moyen de se rapprocher des Français, car comme le dit François de Singly : « Qui ne rate pas ses vies conjugales aujourd’hui ? »

Dans la même thématique

Brigitte et Emmanuel Macron…Une histoire d’amour au service d’une ambition
3min

Politique

Crise agricole : « 80% des engagements sont tenus ou en passe d’être tenus », affirme Gabriel Attal

Interrogé par François Patriat, président du groupe RDPI (majorité présidentielle) au Sénat sur la crise agricole, le Premier Ministre a reconnu une situation difficile pour les agriculteurs français, déplorant « un malaise, une détresse, une exaspération qui vient de loin », tout en se réjouissant de la réponse apportée par le gouvernement à travers les 62 engagements promis lors de sa conférence de presse début février.

Le