Roumanie, la société se révolte contre la corruption

Roumanie, la société se révolte contre la corruption

Souvent brocardée pour sa corruption, la Roumanie, avec l’aide de l’Union européenne s’est aussi engagée dans un vaste plan de lutte contre ce fléau. Les centaines de milliers de citoyens qui ont manifesté dans les rues de Bucarest contre un projet d’amnistie gouvernemental, début février, prouvent que ce pays de l’ex-bloc soviétique est en pleine mutation.
Public Sénat

Par Béatrix Moreau, Pierre Bonte Joseph

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

« A l’hôpital, à la mairie ou au poste de police, tout s’obtient encore en échange de quelques billets, d’une bouteille ou une boite de chocolat ». Pour Ruxandra Medrea Annonier, la réalisatrice du film « Roumanie, le Grand Ménage », la corruption reste très présente dans le quotidien des Roumains : « Un héritage de l’ère soviétique, où dans une société de pénurie tout se négociait ».

Mais la documentariste a voulu monter autre chose de son pays. Une révolution silencieuse : le pays est devenu un modèle dans la lutte contre la corruption. Fait rare elle a obtenu l’autorisation de filmer à la Direction nationale contre la corruption, un parquet indépendant et spécialisé à l’origine d’une centaine de condamnations. Ces procureurs sont un « symbole d’intégrité », « un signe d’espoir » pour la société roumaine en « quête de normalité » selon Ruxandra Medrea Annonier.

Le combat des citoyens

La réalisatrice est aussi partie à la rencontre des associations et des ONG engagées au quotidien dans la lutte contre la corruption. Ces acteurs ont-ils le pouvoir de transformer en profondeur la société ? En tout cas, Ruxandra Medrea estime qu’aujourd’hui « on ne peut plus faire n’importe quoi », et les récentes mobilisations semblent lui donner raison.

 

« Roumanie, le grand ménage » sera diffusé le samedi 18 février à 23h20, le dimanche 19 février à 10h20 et 18h, et le samedi 11 mars à 14h.

Dans la même thématique

Roumanie, la société se révolte contre la corruption
3min

Politique

Attaque informatique en Nouvelle-Calédonie : « Il est temps de se protéger » des influences étrangères, appelle Claude Malhuret

Quelques heures après une cyberattaque de grande ampleur avant l’atterrissage de l’avion présidentiel à Nouméa, le président du groupe Les Indépendants au Sénat considère que le phénomène des influences étrangères sur le territoire français devient « massif ». « Il est temps d’arrêter notre déni », avertit-il.

Le