A la différence de l’Allemagne, en France « les extrêmes occupent le débat médiatique » regrette Fabienne Keller

A la différence de l’Allemagne, en France « les extrêmes occupent le débat médiatique » regrette Fabienne Keller

Les Allemands tournent la page de l’ère Merkel, après 16 années passées au pouvoir. Pour l’heure, on ne connaît pas encore le nom de son successeur. Après la courte victoire des sociaux-démocrates aux élections fédérales, les partis politiques négocient pour former un gouvernement de coalition. Mais une chose est sûre, les débats politiques durant la campagne électorale allemande se sont concentrés sur les sujets sociaux ou économiques. On a très peu parlé d’immigration. Un exemple à suivre pour l’eurodéputée française Fabienne Keller.
Public Sénat

Par Marie Brémeau

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Il existe de réelles divergences de fond entre les sociaux-démocrates, les libéraux, les verts ou les conservateurs allemands. Durant les semaines de campagne pour les élections fédérales, les adversaires politiques ne se sont pas épargné, ont débattu de la dette, du climat, de la modernisation des infrastructures ou encore de la conversion au numérique.

« Un débat de qualité qui a ramené une partie des Allemands au centre »

Les politiques allemands se sont concentrés sur les débats de fond. « Il y a eu une vraie lutte pour la succession d’Angela Merkel », admet le député européen allemand Daniel Freund. C’est ce débat [de qualité] qui a ramené une partie des Allemands au centre, et [les électeurs] de soutenir in fine des partis plus ou moins centristes que sont les trois grands partis maintenant. »
Le parti d’extrême droite enregistre un recul. L’AFD a obtenu 10,3 % des voix contre 12,6 % aux législatives en 2017. Certains y voient une corrélation avec la qualité du débat politique allemand, qui n’est pas tombé dans le populisme.

En France, les extrêmes dominent le paysage médiatique

A l’heure où en France, les partis politiques entament la campagne présidentielle, et où Éric Zemmour, le polémiste d’extrême-droite, s’installe dans le paysage politique et impose ses thèmes, Fabienne Keller rêve d’un débat de qualité à l’allemande.  « La campagne [électorale allemande], qui n’a pas parlé beaucoup d’Europe, et c’est un peu dommage, a fait dialoguer les partis de gouvernement. Et ça c’est très différent de ce qu’il se passe actuellement en France. Ce sont les extrêmes qui occupent le paysage médiatique », regrette l’eurodéputée française (Renew). « Donc ça c’est fort, car ça permet de traiter entre gens responsables ou potentiellement en charge, avec une obligation de réalisme, de propositions concrètes en prise avec la population. » Une piste peut-être pour ramener les abstentionnistes sur le chemin des urnes.

Revoir l’émission en intégralité

 

 

Dans la même thématique

Paris : Question time to the Prime Minister Gabriel Attal
6min

Politique

100 jours à Matignon : « La stratégie Attal n’a pas tenu toutes ses promesses », analyse Benjamin Morel

Le Premier ministre marquera jeudi le passage de ces cent premiers jours au poste de chef du gouvernement. Si Gabriel Attal devait donner un nouveau souffle au deuxième quinquennat d’Emmanuel Macron, sa stratégie n’est néanmoins pas payante car il « veut en faire trop sans s’investir fortement sur un sujet », selon Benjamin Morel, maître de conférences en droit public.

Le

ILLUSTRATION : Carte Electorale
4min

Politique

Elections européennes 2024 : comment se déroule le scrutin ?

Tous les citoyens des pays de l’Union Européenne ne votent pas au même moment. Du 6 au 9 juin, ils se rendront aux urnes pour élire 720 députés au Parlement européen. Public Sénat vous explique tout sur ce scrutin, essentiel pour l’avenir de l’Europe.

Le

Belgium Europe Migration
7min

Politique

Parlement européen : quels sont les grands textes adoptés depuis 2019 ?

Entre le Covid et la guerre en Ukraine, la mandature 2019-2024 a dû subir et réagir à de grands bouleversements. Pacte vert, plan de relance, sanctions à l’égard de la Russie ou encore soutien à l’Ukraine… A l’aube du renouvellement du Parlement européen, retour sur les grands dossiers adoptés ces 5 dernières années au Parlement européen.

Le