A la radio, les invités politiques ont nettement augmenté en dix ans

A la radio, les invités politiques ont nettement augmenté en dix ans

La part des invités politiques dans les émissions matinales des radios généralistes a nettement augmenté en dix ans, entre 2007 et 2017, selon...
Public Sénat

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Mis à jour le

La part des invités politiques dans les émissions matinales des radios généralistes a nettement augmenté en dix ans, entre 2007 et 2017, selon une étude de l'Institut national de l'audiovisuel (INA) publiée lundi.

Cette étude décortique la liste des invités de France Inter, Europe 1, RTL, RMC et France Culture sous les présidences successives de Nicolas Sarkozy et François Hollande pour dresser le profil des personnalités les plus médiatisées lors des matinales, importants carrefours d'audience.

Principaux enseignements : près de 80% des invités sont des hommes et la part des invités politiques est passée de 23,5% en 2007/2008 à 32,1% en 2016/2017.

Manuel Valls participe à une émission politique sur France Inter, le 6 octobre 2011 à Paris
Manuel Valls participe à une émission politique sur France Inter, le 6 octobre 2011 à Paris
AFP

La politique est ainsi le secteur le plus représenté chez les invités toutes radios confondues, devant les arts et la culture.

RMC en invite le plus (46,4% des invités) et France Culture le moins (12,3%), privilégiant les chercheurs.

A l'inverse, certains secteurs étaient très peu représentés dans les matinales comme l'environnement (0,9%), la religion (0,8%), les sciences dures (0,9%) ou encore le social (0,2%).

Dans le Top 20 des invités politique au cours de cette décennie, Manuel Valls (PS) a eu le plus d'invitations (196), suivi de Jean-François Copé (UMP/LR, 185) et François Bayrou (Modem, 177).

Jean-François Copé participe à une émission sur Europe 1, le 22 novembre 2012 à Paris
Jean-François Copé participe à une émission sur Europe 1, le 22 novembre 2012 à Paris
AFP/Archives

Dans ce même Top 20, on trouve 7 personnalités du PS, 9 de l'UMP/LR, 2 du FN dont Marine Le Pen en 9e place (147 invitations) et le leader de LFI Jean-Luc Mélenchon en 18e position.

Aucun membre d'Europe Écologie - Les Verts, qui compte pour 3% du total des invitations, ne figure dans ce top 20.

Les auteurs de l'étude notent que "la répartition des invitations des personnalités politiques semble indiquer l'existence d'une sorte de +prime médiatique+ (...) en fonction du poids des partis à l'Assemblée nationale plutôt qu'en fonction du nombre de voix obtenues lors des élections présidentielles et législatives".

Jean-Luc Mélenchon participe à une émission sur Europe 1, le 12 mars 2012 à Paris
Jean-Luc Mélenchon participe à une émission sur Europe 1, le 12 mars 2012 à Paris
AFP/Archives

En 2016-2017, année de la dernière élection présidentielle, quatre membres de LREM entrent dans le Top 20 des politiques les plus invités, le candidat Emmanuel Macron n'arrivant qu'en dixième position (19 invitations).

Cette saison-là, c'est Benoît Hamon (PS) qui a été le plus invité, suivi de Florian Philppot (FN), Nicolas Dupont-Aignan (Debout la France) et Marine Le Pen (FN).

Dans la même thématique

France Macron
10min

Politique

Européennes : comment l’accord entre l’UDI et Renaissance se « deale » au plus haut niveau

Ce sera officiel lors d’un conseil national de l’UDI, le 23 mars, mais le principe a été acté au plus au niveau. Le parti centriste va faire liste commune avec Renaissance pour les élections européennes. Emmanuel Macron a reçu en début d’année le sénateur Hervé Marseille, patron de l’UDI, pour conclure l’accord. Reste à définir les places sur la liste. Pour l’UDI, le nom de l’ex-sénatrice Valérie Létard est cité…

Le