Accord Ciotti-Bardella : « Le RN s’est fait totalement enfumer par Éric Ciotti », pointe Agnès Evren

Agnès Evren ne mâche pas ses mots, ce jeudi 13 juin 2024, sur l’antenne de Public Sénat. Le spectacle donné cette semaine par les LR est « ubuesque » et « dramatique ». Selon la sénatrice LR, « Éric Ciotti s’est servi du parti comme d’un paillasson, au service de son ambition personnelle. »
Quentin Calmet

Temps de lecture :

3 min

Publié le

Mis à jour le

« C’est un spectacle affligeant donné par la classe politique, réagit Agnès Evren. Elle explique : « On se rend compte que finalement les postes comptent beaucoup plus que les convictions et les valeurs ». Mais l’élue de Paris se rassure un peu, en ce jeudi, avec la condamnation « unanime », à droite de la position d’Éric Ciotti.

 

Clownesque

 

A propos de la journée d’hier, où les principaux ténors de la droite ont réuni un bureau politique pour exclure Éric Ciotti après l’accord qu’il a passé avec Jordan Bardella en vue des législatives, Agnès Evren, sénatrice LR de Paris, se remémore : « [Cette journée] a été à la fois triste et clownesque, presque. On a vu un président de parti qui en catimini a conclu des accords avec le Rassemblement national et qui a fermé tout simplement les portes du bureau du siège des Républicains pour empêcher qu’un bureau politique qu’il considérait illégal ne puisse se tenir ».

 

Eric Ciotti a escamoté la réalité

 

Selon Agnès Evren, la présence des principaux cadres des LR est un symbole fort. Elle explique : « Cela a été assez impressionnant de voir l’unanimité de tous nos ténors de droite Laurent Wauquiez, Xavier Bertrand, Jean-François Copé… ».

« Éric Ciotti a escamoté la réalité, analyse l’élue LR, car visiblement dans la nuit de dimanche, à 2h du mat, il avait déjà conclu des accords alors que le lendemain il avait rendez-vous dans le bureau de Gérard Larcher et Bruno Retailleau. » Lors de d’une conférence de presse organisée mardi, le patron des sénateurs LR a accusé Eric Ciotti d’avoir « menti ».

La sénatrice en veut beaucoup aujourd’hui, à Éric Ciotti. « On modifie, on transforme une ligne politique d’un parti sans même sans même consulter des responsables politiques donc cette situation est ubuesque, elle est dramatique. Elle fait même pitié à regarder. Et moi, ça me rend triste de voir que ce parti politique qui a dominé la Ve République qui a donné cinq présidents à la France, soit aujourd’hui comme un espère de paillasson au service d’une ambition personnelle, celle de la mairie de Nice et d’Éric Ciotti qui n’a qu’une obsession, c’est de devenir ministre ».

 

Le deal Ciotti/RN est une « énorme escroquerie »

 

A propos du deal signé lundi par Éric Ciotti, Agnès Evren analyse : « C’est une énorme escroquerie ce qu’a fait Éric Ciotti, parce qu’en fait c’est une coquille vide : il n’y a qu’un seul député. Il y a 48 heurs, il nous disait qu’il y aurait des dizaines de députés. Finalement, il n’y en a qu’une seule, c’est sa voisine de Nice. » Elle ajoute : « En fait, le RN s’est fait totalement enfumer par Éric Ciotti. Aujourd’hui, il arrive sans troupes, c’est une coquille vide. Je sais qu’il a passé son temps à appeler des anciens collègues députés pour les supplier presque d’accepter d’avoir l’étiquette RN et beaucoup ont refusé ».

 

Dans la même thématique

Paris: Rassemblement national deputes legislatives Assemblee nationale
5min

Politique

Rentrée des députés RN à l’Assemblée : « Ils veulent montrer que le chaos et la pagaille, ce n’est pas eux »

Les troupes de Marine Le Pen ont fait leur entrée mercredi à l'Assemblée nationale, et ont promis d'être « irréprochables »afin d'arriver « demain » aux responsabilités. Dans l’hémicycle, le parti à la flamme et ses alliés devraient compter 143 députés, contre 88 en 2022. Il n’a jamais compté autant d’élus au Palais Bourbon.

Le