Affaire Benalla : Anticor demande à Larcher de saisir le parquet sans distinction

Affaire Benalla : Anticor demande à Larcher de saisir le parquet sans distinction

L’association anticorruption Anticor appuie la demande de la commission d’enquête du Sénat de saisir la justice pour éventuel faux témoignage d’Alexis Kholer et de Patrick Strzoda, des proches d’Emmanuel Macron. Leurs cas font débat au sein du bureau, qui prendra la décision.
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

A l’approche du bureau du Sénat du 21 mars, qui va décider de saisir ou pas le parquet pour de possibles faux témoignages, suite à la commission d’enquête sur l’affaire Benalla, l’association anticorruption Anticor écrit à Gérard Larcher, président LR du Sénat, pour lui demander d’aller jusqu’au bout.

Anticor avait déjà envoyé un courrier, en novembre dernier, au président de la commission d’enquête, le sénateur LR Philippe Bas, pour lui demander de saisir le parquet, suite aux témoignages d’Alexis Kholer, secrétaire général de l’Elysée, et Patrick Strzoda (voir la photo), directeur de cabinet d’Emmanuel Macron. A l’issue de la commission d’enquête, Philippe Bas a demandé de son côté au bureau de transmettre à la justice leurs cas, comme ceux d’Alexandre Benalla et Vincent Crase. L’association profite de la lettre du sénateur de la Manche pour faire une petite piqûre de rappel.

« Notre association ne peut qu’appuyer cette demande. En effet, l’intérêt des commissions d’enquête est justement que les personnes auditionnées soient obligées de dire la vérité. (…) Il ne serait pas acceptable de considérer que les plus hauts fonctionnaires de l’État puissent s’exonérer des obligations que votre assemblée exige des experts » écrit Jean-Christophe Picard, président d’Anticor, dans sa lettre à Gérard Larcher

Si la décision pour Alexandre Benalla et Vincent Crase ne semble pas faire de doute, les cas d’Alexis Kholer et Patrick Strzoda font débat. Selon les informations de publicsenat.fr, certains estiment, au sein du bureau du Sénat, qu’il n’y a pas réellement matière à transmettre au parquet, quand d’autres poussent en ce sens. Pour plus de détail, voir notre enquête : « Affaire Benalla : le Sénat va-t-il transmettre à la justice les cas des proches de Macron, Kohler et Strzoda ? »

Dans la même thématique

France New Parliament
7min

Politique

Cafouillages à l’Assemblée nationale pour l’attribution des postes clés

Les députés procèdent ce vendredi à la nomination des membres du « Bureau » de l’Assemblée nationale, la plus haute autorité au Palais Bourbon. Un premier tour du scrutin visant à faire élire six vice-présidents a été annulé à cause du trop grand nombre de bulletins de vote recueillis au moment du dépouillement.

Le

Ursula Von Der Leyen Elected President of the European Commission for the Second Time, Strasbourg, Gallia – 18 Jul 2024
7min

Politique

Qu’est-ce que le « commissaire à la Méditerranée » qu’Ursula von der Leyen propose ?

Ursula von der Leyen vient d’être confortée par les députés européens pour un second mandat à la tête de la Commission. Dans son programme pour les 5 ans à venir, elle s'est engagée à créer un portefeuille de commissaire, séparé, dédié à la Méditerranée. Un premier pas timide pour renforcer les liens fragiles et distendus entre l’Union européenne et les pays de cette région

Le

Paris: Yael Braun-Pivet reelected National Assembly presiden
6min

Politique

Yaël Braun-Pivet réélue au perchoir : « Il faut que tout change pour que rien ne change », observent les sénateurs

Malgré un revers électoral aux dernières législatives, la candidate de la majorité sortante, Yaël Braun-Pivet a été réélue à la présidence de l’Assemblée nationale. Au Sénat, la gauche évoque « un hold-up démocratique ». Chez les LR et les centristes, c’est le soulagement de ne pas voir un membre du Nouveau Front Populaire qui domine.

Le