Affaire Benalla : réorganisation à l’Élysée

Affaire Benalla : réorganisation à l’Élysée

La réorganisation de l’Élysée est en cours. Le chef de l’État va nommer un directeur général des services pour chapeauter les 822 salariés de la présidence.
Public Sénat

Par Public Sénat (sujet Fabien Recker)

Temps de lecture :

1 min

Publié le

Mis à jour le

Emmanuel Macron veut réorganiser l’Élysée. Un chantier prévu avant l’affaire Benalla, mais qui s’accélère, après les ratés de la communication du Palais.

Tout d’abord, un directeur général des services, Jérôme Rivoisy, le numéro 2 de Pôle emploi, va chapeauter les 822 salariés de l’Élysée.

Et, dans une volonté de reprendre en main la communication à l’Élysée, Sylvain Fort, plume d’Emmanuel Macron, va prendre la tête du pôle communication, assisté de Sibeth Ndiaye, conseillère presse du Président. Bruno Roger-Petit, l’ancien porte-parole reste à l’Élysée mais comme conseiller.

« C’est une réforme mais ce n’est pas non plus une révolution » estime Benjamin Morel, docteur en sciences politiques. « La plupart des têtes restent les mêmes » explique-t-il.

Des annonces venant de l’Élysée qui interviennent alors que reprennent ce mercredi au Sénat, les auditions dans l’affaire Benalla.

Dans la même thématique

Paris: Gerard Larcher elu President du Senat
7min

Politique

Projet de loi immigration : Éric Ciotti au chevet d’une droite sénatoriale de plus en plus agacée par les critiques des députés LR

Le président des LR, Éric Ciotti, était au Sénat mardi matin pour appeler les parlementaires de son parti à « l’unité ». Les critiques des députés LR sur le projet de loi immigration adopté mi-novembre par la majorité sénatoriale de droite et du centre ont nourri un vif agacement au Palais du Luxembourg. Au point que certains hésiteraient même à rompre leur rattachement au parti.

Le