Alain Joyandet (LR) : « Il n’est pas du tout d’actualité de remplacer notre candidat »

Alain Joyandet (LR) : « Il n’est pas du tout d’actualité de remplacer notre candidat »

Au micro de Sénat 360, Alain Joyandet, sénateur (LR) de la Haute-Saône, réaffirme le soutien du parti à François Fillon et souligne la totale imprévisibilité de cette campagne.
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Le sénateur (LR) de la Haute-Saône, Alain Joyandet, proche de Nicolas Sarkozy, se veut rassurant, concernant le soutien du parti LR au candidat Fillon, malgré les affaires qui surgissent ses derniers jours. Sans toutefois rien exclure : « Il n’est pas du tout d’actualité de remplacer notre candidat. On a un candidat qui a gagné les primaires (…) si en sortant du parquet, toutes ses affaires sont classées, ce sera évidement un très mauvais souvenir de campagne. S’il en était hélas autrement, à ce moment-là, il serait assez tôt d’envisager les choses ».

Le sénateur de la Haute-Saône, qui considère Emmanuel Macron « comme un adversaire sérieux », juge la campagne déroutante : « La campagne présidentielle telle que nous la voyons se dérouler sous nos yeux est véritablement, totalement imprévisible et on voit bien que tout est possible (…) [Les électeurs] ont vraiment voulu dire « non » à tous ceux qui représenteraient le pouvoir exercé, le pouvoir en place. François Fillon n’était pas le favori, c’est lui qui a gagné. Benoît Hamon, il y a quelques mois, peu de gens le plaçait aussi en position de vainqueur. C’est pour ça que je dis que vraiment, les suffrages sont très volatiles. Tout est ouvert ». Et de conclure : « La seule chose dont je suis absolument certain, à l’occasion de cette élection présidentielle, c’est que cela ne se passera pas comme on pense ». Une phrase partagée par beaucoup de politiques, quelque soit leur bord.

Dans la même thématique

Alain Joyandet (LR) : « Il n’est pas du tout d’actualité de remplacer notre candidat »
4min

Politique

« C’est à gerber ! » : les propos d’Emmanuel Macron sur les personnes transgenres ne passent pas auprès de Mélanie Vogel

Au micro de Public Sénat, la sénatrice écologiste des Français de l’étranger s’est ulcérée des récents propos polémiques du chef de l’Etat à l’encontre du Nouveau Front Populaire (NFP), dont il a accusé de défendre une politique « immigrationniste » et de tenir des propos « complètement ubuesques » sur le changement d’état civil en mairie pour les personnes transsexuelles.

Le

Demonstration against the far right, Paris, France – 15 June 2024
8min

Politique

Programme du « Nouveau Front populaire » : l’épineuse question du chiffrage

Abrogation de la réforme des retraites, hausse des salaires, progressivité de la CSG… le coût supposé du programme présenté par le « Nouveau Front populaire » est pointé du doigt par les autres formations politiques, notamment les soutiens d’Emmanuel Macron. Les représentants des partis de gauche se sont réunis ce mercredi pour s’accorder sur un chiffrage commun.

Le