Aliot (FN) déplore les attaques contre Fillon sur internet

Aliot (FN) déplore les attaques contre Fillon sur internet

Louis Aliot, un des vice-présidents du Front national, a déploré lundi les attaques "minables" sur les réseaux sociaux qui...
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Louis Aliot, un des vice-présidents du Front national, a déploré lundi les attaques "minables" sur les réseaux sociaux qui surnomment François Fillon "Farid Fillon", et a dénoncé "l'anarchie" présente sur internet.

"Internet est devenu un lieu d'anarchie, tout le monde se fait insulter, je le déplore. C'est un peu minable, on n'a pas besoin de ça pour attaquer François Fillon", a déclaré M. Aliot sur l'antenne de franceinfo.

Estimant que l'ex-Premier ministre pouvait être "dénoncé de manière courtoise", le député européen est revenu sur une des attaques: l'inauguration en 2009 d'une mosquée à Argenteuil, en banlieue parisienne.

"Ce n'est pas la place des hommes politiques et des ministres que d'inaugurer des lieux de culte. On se met à distance d'un pays qui est quand même chrétien", a-t-il affirmé.

Interrogé sur les accusations du porte-parole de M. Fillon, Benoist Apparu, qui avait jugé que cette campagne "scandaleuse" était "orchestrée par la fachosphère, donc le Front national", M. Aliot a répliqué un cinglant "lui, c'est la conosphère".

"Je me sens insulté, donc je ne vois pas pourquoi je ne l'insulterais pas", a-t-il argué.

"Le principe de responsabilité, c'est de convaincre une majorité de Français sur le sérieux, la rigueur, pas sur des choses extravagantes", a-t-il poursuivi.

Dans la même thématique

Paris : Question time to the Prime Minister Gabriel Attal
6min

Politique

100 jours à Matignon : « La stratégie Attal n’a pas tenu toutes ses promesses », analyse Benjamin Morel

Le Premier ministre marquera jeudi le passage de ces cent premiers jours au poste de chef du gouvernement. Si Gabriel Attal devait donner un nouveau souffle au deuxième quinquennat d’Emmanuel Macron, sa stratégie n’est néanmoins pas payante car il « veut en faire trop sans s’investir fortement sur un sujet », selon Benjamin Morel, maître de conférences en droit public.

Le

ILLUSTRATION : Carte Electorale
4min

Politique

Elections européennes 2024 : comment se déroule le scrutin ?

Tous les citoyens des pays de l’Union Européenne ne votent pas au même moment. Du 6 au 9 juin, ils se rendront aux urnes pour élire 720 députés au Parlement européen. Public Sénat vous explique tout sur ce scrutin, essentiel pour l’avenir de l’Europe.

Le

Belgium Europe Migration
7min

Politique

Parlement européen : quels sont les grands textes adoptés depuis 2019 ?

Entre le Covid et la guerre en Ukraine, la mandature 2019-2024 a dû subir et réagir à de grands bouleversements. Pacte vert, plan de relance, sanctions à l’égard de la Russie ou encore soutien à l’Ukraine… A l’aube du renouvellement du Parlement européen, retour sur les grands dossiers adoptés ces 5 dernières années au Parlement européen.

Le