Allocation adulte handicapé : Sophie Cluzel « contre » le « Name and shame »

Allocation adulte handicapé : Sophie Cluzel « contre » le « Name and shame »

Invitée de l’émission « On va plus loin », Sophie Cluzel, secrétaire d'État chargée des personnes handicapées, s’est dite « contre » le « name and shame », suite à l’action du groupe CRC, après le rejet au Sénat de sa proposition de loi concernant l’allocation adulte handicapé.
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

Mercredi au Sénat, une proposition de loi communiste visant à établir un meilleur calcul de l’allocation adulte handicapé, a été rejetée en séance. Suite à ce vote, le groupe CRCE a twitté le résultat détaillé du scrutin (liste publique, puisque publiée au Journal officiel), comme il avait menacé de le faire. C’est ce qu’on appelle utiliser la technique du « name and shame » (nommer et couvrir de honte).

Sophie Cluzel, secrétaire d'État chargée des personnes handicapées, a réagi au micro de Public Sénat, en se disant « contre » cette méthode : « Je ne peux pas entendre ce genre de position. Je pense que ce n’est pas correct vis-à-vis et des électeurs et vis-à-vis des Français. Tout le monde fait un travail remarquable (…) ce n’est pas parce qu’il y a eu un débat et que ce débat est contre cette proposition de loi, qu’il faut avoir cette attitude (…) Ça ne sert à rien de pointer et de nommer. On est en train de créer un mauvais climat de suspicion, envers les politiques, envers l’exécutif, envers le législatif (…) On n’a jamais autant parlé du handicap, on n’a jamais autant changé le regard sur le handicap. Les personnes handicapées sont au cœur de l’action du gouvernement (…) Soyons constructifs et positifs et parlons aussi de ce qui marche. »  

La secrétaire d'État chargée des personnes handicapées, est revenue également sur son annonce du jour : les personnes majeures sous tutelles pourront voter, se marier, se pacser et divorcer, sans qu’un juge puisse les en priver : « C’était quelque chose qui était attendu depuis 30 ans par les associations. C’est remettre la personne comme citoyen, avant tout, au cœur de notre cité. Porter un regard très très émancipateur mais aussi protecteur (…) Nous simplifions la vie des personnes. »

Vous pouvez voir et revoir l’entretien avec Sophie Cluzel, en intégralité :

OVPL. Entretien avec Sophie Cluzel, secrétaire d'état chargée des personnes handicapées (en intégralité)
10:53

Dans la même thématique

Centrale Nucleaire de Nogent sur Seine, France
7min

Politique

Législatives anticipées : que proposent les trois blocs sur l'écologie ? 

Derrière le pouvoir d’achat, la sécurité, l’immigration ou encore l’international, l’écologie se retrouve reléguée parmi les sujets les moins mis en avant par les différents candidats aux législatives, ce qui n’empêche pas des divergences très profondes entre les trois principales coalitions en campagne 

Le

Paris : Gabriel Attal conference de presse
4min

Politique

« Pas de hausse d’impôts quoi qu’il arrive », promet Attal : « Démagogie pure » répond la commission des finances du Sénat

Lors d’une conférence de presse, Gabriel Attal a fustigé a renvoyé dos à dos les programmes économiques du RN et du Nouveau Front Populaire, comme étant irréalistes tout en prenant l’engagement « d’inscrire dans la loi une règle d’or budgétaire, pas d’augmentation des impôts quoi qu’il arrive ». « Une impasse » pour les sénateurs de la commission des finances.

Le