Après le Sénat, l’Assemblée décide de publier sur son site le nom des collaborateurs parlementaires

Après le Sénat, l’Assemblée décide de publier sur son site le nom des collaborateurs parlementaires

Dans la foulée du Penelopegate, l’Assemblée nationale va publier le nom des collaborateurs parlementaires sur la page internet de chaque député. Le Sénat avait déjà pris en 2015 la décision de publier les noms de tous les collaborateurs.
Public Sénat

Temps de lecture :

2 min

Publié le

Mis à jour le

L’affaire Penelope Fillon laissera des traces… à l’Assemblée nationale. Le Palais Bourbon va prendre une mesure renforçant la transparence sur les collaborateurs parlementaires. Le président PS de l’Assemblée, Claude Bartolone, a annoncé mardi matin en réunion de groupe socialiste que les noms des collaborateurs des députés seront publiés sur le site de l’Assemblée. L’information doit déjà figurer dans la déclaration faite en début de mandat par les députés à la Haute autorité pour la transparence de la vie publique.

On retrouvera les noms des collaborateurs sur la page de chaque député. Ils seront actualisés régulièrement. Une annonce relayée sur Twitter par le député PS Romain Colas.

Trombinoscope au Sénat

Avant l’affaire Fillon, le Sénat, à majorité de droite, avait déjà pris en 2015 la décision de publier sur son site la liste de tous les noms des collaborateurs parlementaires. C’était à l’origine une demande des associations et syndicats représentants les collaborateurs. La décision avait été prise par le président LR de la Haute assemblée, Gérard Larcher, en accord avec les différents groupes politiques, dans le cadre d’une série de mesures réformant le Sénat.

La Haute assemblée publie à la fois un trombinoscope des assistants parlementaires ainsi que leur liste, ce qui permet notamment de constater l’emploi par certains parlementaires de membres de leur famille, ce qui n’est pas illégal.

Dans la même thématique

Strasbourg : European Parliament session
6min

Politique

Européennes 2024 : que disent les derniers sondages sur les tendances ?

Jordan Bardella reste toujours loin devant, quand Valérie Hayer peine à contenir la dynamique de Raphaël Glucksmann. Le candidat PS/Place Publique talonne de plus en plus la liste de la majorité présidentielle. Manon Aubry pour LFI progresse un peu, quand François-Xavier Bellamy est plus ou moins stable.

Le